Page 3 sur 3

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 09:59
par gericoptere
Ne pas atterrir sur un terrain en pente descendante ... ça allonge beaucoup!
En pente montante de préférence, avec un arrondi plus tôt et plus franc. A 50m on a encore le temps de choisir le sens pour l'approche. Je pense également que la meilleure des préventions est de couper très régulièrement le moteur à une hauteur de 50 m et beaucoup plus pour devenir précis dans ses attéros. L'autre jour je pose à coté du hangar d'ulm, précisément à coté de ma voiture. Le gars, pilote de 3 axes était étonné de ma précision moteur coupé. Dans la discussion, ils m'a dit qu'il ne faisaient jamais une approche et un attéro moteur coupé ... comment alors gérer un panne moteur sans stress ???

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 10:27
par Paramoteur-FC
Tout a fait d'accord sur le fait de s'entrainer dans des aérologies normales à l'atterrissage sans moteur cela évite beaucoup de stress et des erreurs quand la panne réelle arrive
Le deuxième point intéressant : cela évite les descentes interminable moteur au ralenti ou le moteur vibre beaucoup et s'encrasse inutilement

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 10:31
par gericoptere
Le deuxième point intéressant : cela évite les descentes interminable moteur au ralenti ou le moteur vibre beaucoup et s'encrasse inutilement


:+1:

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 13:31
par Rodage
Ca c'est vrai ! Je me suis deja mis tout seul en panne a cause de ca --> ralenti trop longtemps, moteur noyé...panne...et attero !

Du coup maintenant soit je coupe carrement et je le relance en temps voulu, ou je pense à mettre un peu de gaz pour le "degorger" ;)

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 18:19
par gil84
idem quand je suis a finesse du terrain, je coupe ....

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 19:21
par patph31
Paramoteur-FC a écrit:Le deuxième point intéressant : cela évite les descentes interminable moteur au ralenti ou le moteur vibre beaucoup et s'encrasse inutilement

Le troisième point intéressant est que çà préserve le voisinage ;)

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 21:55
par Austin13
Merci à tous, beaucoup de choses très utiles.

En finale , peut on ralentir son aile en freinant ? (Et donc atterrir plus court) Est ce une bonne idée car dans ce cas on ne peut plus faire d'arrondi ?

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 13 Oct 2014, 21:59
par Léo
Et d'une plus d'arrondi, et de deux risque de décrocher à basse altitude ... aïe !

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 14 Oct 2014, 06:14
par gil84
conjugué a un petit gradient... tu risques de poser un peu fort verticalement, n'oublies pas que tu as 30 kg sur le dos... donc vitesse max et bel arrondi .... :forum:

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 14 Oct 2014, 08:15
par kiko
En gros, comme on apprend pendant la formation...

Re: Comment atterrir plus court ?

MessagePosté: 14 Oct 2014, 08:23
par Arno
Austin13 a écrit:En finale , peut on ralentir son aile en freinant ? (Et donc atterrir plus court) Est ce une bonne idée car dans ce cas on ne peut plus faire d'arrondi ?


Si tu connais bien ton aile il est toujours possible de casser un peu la finesse. En gros si on décompose la course de frein :

-bras haut : vitesse max
-frein avec contact amélioré : finesse max
-frein plus appuyé : vitesse min
-frein fin de course : décrochage

Tu as la possibilité de faire ton approche en vitesse min et il y ai des chances que ta finesse soit plus faible que bras haut (attention de ne pas être en finesse max, il faut bien appuyer le frein). Par contre comme dit plus haut : il ne faut pas décrocher et ensuite il faut parfaitement maitriser l’abattée/ressource que tu vas avoir besoin pour arrondir (c'est à dire une phase bras haut pile au bon moment). Les effets balancier au sol étant les plus dangereux...