Page 8 sur 8

Re: Le second regime

MessagePosté: 30 Déc 2017, 21:53
par lobs
Bon, stop. Tu ne parles QUE de reference sol.
Or en l'air on s'en fout.
Bref....
Pas A+, sur ce coup la ! :(
Lolo

Re: Le second regime

MessagePosté: 30 Déc 2017, 22:59
par pou
lobs a écrit:Bon, stop. Tu ne parles QUE de reference sol.
Or en l'air on s'en fout.
Bref....
Pas A+, sur ce coup la ! :(
Lolo
Avoir des certitudes et les défendre, je trouve ça bien.
Au fait tes certitudes tu les as travaillées sans les références "sol" ?

Re: Le second regime

MessagePosté: 30 Déc 2017, 23:40
par Julien_de_Brumath
Je précise que je peux me tromper aussi, ce qui est déjà arrivé.
Mais ce sujet est mon sujet favori, je ne peux pas m'empêcher. Promis, la prochaine fois, je ferme ma grande g....

Et je vais me flageller pour avoir pourri le topic sur le second régime... (non, pas tapper). :cry:

P.S. : Je ne vous ai pas encore parlé de mon pantalon, qui flappe différemment quand je vole vent de travers et vent de face ?
Ah merde, j'avais promis d'arrêter...

Re: Le second regime

MessagePosté: 31 Déc 2017, 01:53
par pou
Julien_de_Brumath a écrit:Je précise que je peux me tromper aussi, ce qui est déjà arrivé.
Mais ce sujet est mon sujet favori, je ne peux pas m'empêcher. Promis, la prochaine fois, je ferme ma grande g....

Et je vais me flageller pour avoir pourri le topic sur le second régime... (non, pas tapper). :cry:

P.S. : Je ne vous ai pas encore parlé de mon pantalon, qui flappe différemment quand je vole vent de travers et vent de face ?
Ah merde, j'avais promis d'arrêter...
moi ça ne me dérange pas, je ne trouve pas qu'il soit pourris chacun reste sur ses idées en bonne entente ce qui fait que l'échange est stérile mais pas décevant

Re: Le second regime

MessagePosté: 31 Déc 2017, 10:47
par Julien_de_Brumath
Allez, comme je suis créatif, je vais aller continuer la discussion ailleurs :
viewtopic.php?f=14&t=9041

Re: Le second regime

MessagePosté: 03 Jan 2018, 18:57
par rouy
lobs a écrit:Quand on roule en voiture avec une mouche qui vole dedans, si on pile, les passagers s'ecrasent le pif sur le pare brise.
Et la mouche qui vole ????

Lobs, tout objet qui a une masse est soumis à son inertie.
Bien sûr que la mouche s'écrase sur le pare-brise si le freinage est suffisamment fort.
A l'extrême, imagine une voiture qui se plante dans un mur, crois-tu franchement que la mouche va rester immobile en plein milieu de la voiture flottant dans l'air ? ;)

lolo_pendul a écrit:Pour moi dans la vraie vie un vent complètement laminaire ça n'existe pas. Le fait que le taux de monté est meilleur vent de face que vent de cul en est une illustration.

La vitesse ascensionnelle est la même que l'on soit vent de face ou vent de derrière, par contre l'angle décrit par ta trajectoire est plus élevé vent de face, mais tu ne monteras pas plus vite.

Julien_de_Brumath a écrit:En bleu, la trajectoire idéale dans un flux laminaire sans prise en compte de la force centrifuge.
En rouge, la trajectoire avec une force centrifuge d'intensité estimée mais qui varie avec le carré de la vitesse sol.
Image
Les valeurs sont bidons, mais on a un phénomène auquel je ne m'attendais pas, le décalage est surtout latéral :o. Probablement une erreur de calcul, liée au fait que je me suis simplifié la vie pour calculer le rayon de virage à chaque point

Il y a une erreur dans ton graphe où l'inertie est modélisée directionnelle alors qu'en réalité elle n'a pas de direction privilégiée.

Re: Le second regime

MessagePosté: 03 Jan 2018, 22:09
par Julien_de_Brumath
Oui, c'est pour ça qu'il y avait écrit ça en-dessous :

[...]Les valeurs sont bidons, mais on a un phénomène auquel je ne m'attendais pas, le décalage est surtout latéral :o. Probablement une erreur de calcul, liée au fait que je me suis simplifié la vie pour calculer le rayon de virage à chaque point.[...]

Re: Le second regime

MessagePosté: 08 Jan 2018, 12:13
par Sunnye
Julien_de_Brumath a écrit:Salut,

Second régime : (ce qu'on apprends aux pilotes d'avions légers)
- quand tu augmente l'incidence d'une aile, tu gagnes momentanément en portance mais tu augmentes la trainée, il faut donc compenser la perte de vitesse avec du moteur
- si tu continues à faire cette manip', tu vas arriver à une limite aérodynamique où si tu continues à augmenter l'incidence, tu ne vas plus augmenter la portance du tout mais la diminuer !.
Au-delà de cette limite, tu es en SECOND REGIME.
- quand tu en es là, tu l'as dans l'os : tu es très lent et tu ne peux pas augmenter les gaz car tu es déjà au max : si tu réduis les gaz, ta portance s'écroule et tu te casses la gueule.
Si tu continue à augmenter l'incidence, tu dégrades la portance et tu te casses la gueule. La seule chance c'est de diminuer l'incidence, ce qui en plus d'être contre-intuitif va provoquer
une perte d'altitude momentanée et donc tu te casses la gueule aussi (si tu es près du sol).
- Par définition, tu es aussi dangereusement près de la vitesse de décrochage (ou de parachutale).

On peut aussi expliquer ça avec la polaire des vitesses, mais je ne me rappelle plus.
En avion, c'est une cause d'accident très connue (appareil trop lourd et pas assez puissant, le pilote voit arriver le bout de la piste, tire, tire, tire, ça monte pas, boum).
D'où la nécessité de faire un "pallier de prise de vitesse".

Bref, en paramoteur, vous avez peut-être déjà connu ça quand vous êtes débutant : votre aile est trop lente pour prendre en charge, alors vous mettez plein gaz en tirant les freins.
Vous traversez tout le terrain en courant, mais l'aile ne décolle pas. Vous avortez le déco en pensant à un problème moteur, mais en l'essayant un peu plus tard vous constatez qu'il fonctionne parfaitement.
Et dans la foulée vous redécollez sans problème. Félicitations, vous avez découvert le second régime.

J'ai bien compris qu'il s'agit de voler lentement à l'attero, mais je m'abstiendrai d'essayer ce truc (en cas de panne moteur, l'aile va chercher de la vitesse et tu vas t'éclater la gueule à mon avis).
Mieux vaut venir vite et faire un arrondi, non ?

A plus,

Julien


Merci pour cette explication. C'est également la première fois que j'entends parler de second régime. Je sais tout sur l'airsoft mais pour ce qui est des paramoteurs j'ai encore beaucoup à apprendre.

Re: Le second regime

MessagePosté: 08 Jan 2018, 12:42
par jean michel
Moi des fois je décroche ,mais globalement je trouve ce post intéressant
Les lois de la physique sont pas si simple que ça
Mais je ne pense pas que ça nous evitent des incidents de vol

Re: Le second regime

MessagePosté: 08 Jan 2018, 14:57
par pou
jean michel a écrit:Moi des fois je décroche ,mais globalement je trouve ce post intéressant
Les lois de la physique sont pas si simple que ça
Mais je ne pense pas que ça nous evitent des incidents de vol
je suis comme toi mais je vois qu'il y a des passionnés avec les connaissances qui permettent de belles confrontations intelligentes

Re: Le second regime

MessagePosté: 15 Jan 2018, 20:45
par Ludo01200
Hello ,
Je dois passer mon emport passagers en début d'année et j'ai eu 2 sons de cloche différents de 2 instructeurs différents , le premier m'annonce atterrissage moteur coupé pour le bi et l'autre moteur allumé avec méthode de second régime pour atterrissage en bi ...
Et en vous lisant je ne sais plus quoi penser

Re: Le second regime

MessagePosté: 15 Jan 2018, 21:48
par gericoptere
Et en vous lisant je ne sais plus quoi penser
... se poser moteur allumé avec un passager, c'est multiplier par 2 le risque "hachoir" !

Pourquoi faire prendre un risque supplémentaire à son passager ?

Il faut aussi être conscient que sur les forums comme ici ou d'autres d'ailleurs, quand ça se passe mal, c'est trop souvent l'omerta ! ... donc pas de retour d'info de ce coté ! :? :roll:

Re: Le second regime

MessagePosté: 15 Jan 2018, 21:50
par Fafa
Si tu relis nos échanges sur le sujets, tu as donc compris qu'il y a 2 ecoles. Avec et Sans moteur.
Bien qu'à priori la pratique la plus répandue soit SANS.
Je pense qu'intellectuellement c'est bien de voir et d'essayer et de maitriser les 2 puis de decider qd tu sera Qualifié quelle est la méthode que tu prefere.
Perso j'ai opté (pour le déco et attérro à pied en biplace) de le faire moteur eteint.
@ toi de voir.

Re: Le second regime

MessagePosté: 15 Jan 2018, 23:05
par Paramoteur-FC
Il faut savoir faire les deux sachant que le mode privilégié est sans moteur, c'est plus simple , ca évite de faire de grandes descentes moteur au ralenti, ca entraine au posé en cas de panne moteur, ...
Le posé au moteur est intéressant en cas d'atmosphère très agitée et permet de gommer une grosse descendance suite a une remontée brutale due a une bulle thermique juste avant d'atterrir par exemple
Même principe en chariot