Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Tout ce qui concerne la météo et l'aérologie

Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar pafcharly » 27 Aoû 2016, 08:04

Bonjour,

En quelques mots, ayant eu un accident en paramoteur il y a quelques années, je vole maintenant dans les conditions les plus calmes possible. Vol le matin tôt, ou le soir, plutôt en plaine...

cependant hier après un décollage à 20h00 je me retrouve en l'air dans des montagnes Russes. ça bouge, ça tire vers le haut, ça remue dans tous les sens et moi je fais de l'huile avec les fesses. J'imagine des thermiques de fin de journée vue les chaleurs actuelles ?

Quelle attitude avoir dans ce cas là, sachant que je vole avec une Dudeck Nucleon. Bon pour ma part la seule attitude qui convient c'est rentrer vite et écrire sur ce forum. Plus sérieusement quels sont les risques quand ça remue (ça n'a jamais fermé, même pas un bout d'aile). Doit-on voler trimé (position 0) avec frein aux épaules ou detrimé et laisser voler sans toucher à rien.

Merci pour vos différents avis et conseils.

Précision je vole en Auvergne en plaine et j'ose de moins en moins aller en montagne car je balise (l'accident doit y être pour quelque chose, ça ne s'oublie pas comme ça). Vos conseils me permettrons peut être d'y aller avec plus de sérénité.

CDT
pafcharly
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 7
Inscription: 01 Mai 2015, 17:53
Nombre de vols: 100
Type de vols préférés: Balade
GMP: miniplane 115
Voile(s): nucleon
Localisation: auvergne

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar leoisien » 27 Aoû 2016, 08:33

Salut,

Tout d abord avec une nucleon, detrime au moins au neutre (de moitié ) une fois en l air, tu auras un profil plus rigide et ca sera plus agreable....et tu pourras continuer a piloter avec les freins sans probleme.

On en a parlé sur d autres posts cette semaine, si les conditions ne te convienne pas, faut pas forcer, ca doit rester que du plaisir...donc tu te mets face au vent et tu vaches direct....vaut mieux ca que de tenter de revenir au terrain et finir en vrac...

Maintenant , la nucleon encaisse bien ce genre de situation, et y a quasi aucun risque majeur.... ;)

Pascal
Brevet 03/08/2009
Fun Max V2 / FlyProduct ECO4 -Bulldog 38 - Nucleon 31/42 WRC

Image
Avatar de l’utilisateur
leoisien
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 688
Inscription: 05 Aoû 2012, 22:29
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: FunMax V2 - ECO4
Voile(s): Nucleon WRC-Bulldog
Localisation: OISE

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar Lagutrop » 27 Aoû 2016, 10:09

La Nucleon en supportera bien plus que toi dans les conditions remuante. Cela ne veut pas dire que tu peux faire tout et n'importe quoi mais cette aile est un pure bonheur dans sa catégorie.

Anecdote: dans une confluence de vallée (jura) avec des brises venant de direction différente mon pote en Réaction 27 et moi en Nucleon 27 on en à pris une bonne durant 3mn le temps de sortir de la zone. La Réaction détrimé 100% et mon pote avec les mains accroché au élévateurs, ma Nucleon detrimé à -4 et pilotage aux freins (expérience de parapentiste). L'axe de vol variait de +/- 60 degrés et on dansait la gigue.....satisfait de nos ailes, la bière en à été que meilleure après le vol.

J'ai vécu un carton comme le tien en parapente, et le retour à la confiance est un long chemin qui se chiffre en année (...petit scarabée...avec l'accent ;) ). Comme le mentionne Pascal continue à voler dans des conditions calme et emmagasine de l’expérience, tu sera surpris de passer des cap ou les mouvements de la masse d'air ne te gêneront pas plus que ça.
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 968
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar coquil olivier » 27 Aoû 2016, 10:13

Salut,
logiquement, avec une reflex, tu détrimes et tu ne touches pas aux freins, tu changes de cap avec les tst et tu fais confiance au profil reflex, qui ne ferme pas.
Perso, j'ai tendance à faire l'inverse. je trime mon aile et je garde de la tension dans mes freins. j'ecarte les cuisses de manière à bien repartir mon poids dans ma sellette et à sentir de quel côté ça va fermer. si ça ferme à gauche, je transfère tout mon poids à droite.
bon vol
coquil olivier
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 122
Inscription: 22 Avr 2012, 22:29
Localisation: pont l'évêque
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: pap rm 80
Voile(s): hadron 24
Localisation: 14

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar 350ced » 27 Aoû 2016, 15:46

Moi j'ai une boxer gt d'itv.
Et si turbulences alors trimé à fond. Ce qui correspond au neutre.
350ced
Pilote
Pilote
 
Messages: 190
Inscription: 19 Oct 2014, 15:38
Nombre de vols: 25
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster Factory RUltr
Voile(s): Boxer GT 28m²
Localisation: luxembourg

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar sevj » 27 Aoû 2016, 15:59

bonjour


il faut SURTOUT lire la notice de ton aile et voir ce que le constructeur préconise:

si reflex on détrime et pilotage TST
si autre ( semi réflex pipo ou dans le même genre ) on trime, pilotage avec les freins

mais SURTOUT SURTOUT ne pas te faire peur, si ça bouge de trop et que le vol en devient désagréable, on se pose ( même loin de la voiture et on appelle les potes...) plutôt que de regretter, de se dégouter, de sur-piloter en cas de fermeture ou autre, y'a pas de honte!

je me suis déjà fait brasser et ce n'est pas agréable, mais parfois c'est plus fort comme cela m'est arrivé dernièrement, la voile t'arrache dans toutes les directions, on ne contrôle quasi rien, les suspentes se détendent etc.. je peux te dire que je n'étais pas fier et que je me suis posé dans le 1er champ venu et en 4ème vitesse! et pourtant ma voile n'a jamais fermé, fidèle jusqu'au bout, mais tout de même, je me suis foutu une sacrée trouille...

et faire un stage SIV! ( ce que je vais faire début 2017)

a+
Avatar de l’utilisateur
sevj
Pilote
Pilote
 
Messages: 311
Inscription: 14 Mai 2015, 10:19
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: R.ultralight et AC
Voile(s): FLEXWAY2 SNAKE20
Localisation: 37

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar alaindepau » 27 Aoû 2016, 16:38

Moi je serre les fesses
ok je sors
Avatar de l’utilisateur
alaindepau
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1130
Inscription: 22 Avr 2012, 08:49
Localisation: Andoins
Nombre de vols: 250
GMP: flyke Freshbreeze
Voile(s): ITV awak tandem
Localisation: LF6451

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar kiko » 27 Aoû 2016, 22:21

fait voir.
Y'avait plus assez de place en enfer, alors je suis revenu.
Ni j'oublie, ni je pardonne.
Avatar de l’utilisateur
kiko
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 3881
Inscription: 05 Oct 2012, 16:22
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Biplace
GMP: fenix/503
Voile(s): bulldog
Localisation: Skopje (Macédoine)

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar pafcharly » 28 Aoû 2016, 09:24

Serrer les fesses ça je sais faire (pas d’interprétation SVP), quant à poser dans le premier champ venu je ne le fais pas, c'est peut être une erreur mais je préfère rentrer au plus vite d'autant que dans mon coin malheureusement je vole seul donc si je vache c'est allo chérie tu viens me chercher ou c'est du stop.

Je suis tout à fait d'accord avec vous concernant le fait de ne pas voler dès que c'est un peu turbulent, mais il ne m'en faut pas beaucoup je l'avoue pour trembler. De plus parfois c'est super calme en bas et dès qu'on monte c'est la mauvaise surprise. Mes derniers vols dont un ce matin ont été comme ça et pourtant il paraît qu'en ce moment les conditions sont très bonnes. Et bien pour moi ça bouge !!

j'ai commencé avec une ITV teppee beaucoup plus stable à mon gout que ma Nucléon , mais beaucoup, beaucoup moins rapide. Je trouve la Nucléon géniale quand ça bouge pas mais dès que c'est plus instable en l'air on remue vite dans la sellette (j'ai des attaches hautes pourtant). Je me suis demandé si je ne pourrai pas trouver une voile rapide mais moins réactive, mais sur ce sujet je ne suis pas dans la bonne catégorie du forum.

En tout cas merci pour vos avis et conseils même si il n'y a pas unanimité sur la conduite à tenir quand ça bouge , trimé, detrimé. Je vais recontacter le fabriquant mais il me semble avoir déjà entendu dire qu'une Nucléon totalement détrimé c'est du béton. Pour ma part ça me rassure d'avoir les commandes en main alors je me met à 0 quand ça bouge, freins en main pour pouvoir piloter au besoin. A voir avec le constructeur.

A bientôt, bons vols.
pafcharly
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 7
Inscription: 01 Mai 2015, 17:53
Nombre de vols: 100
Type de vols préférés: Balade
GMP: miniplane 115
Voile(s): nucleon
Localisation: auvergne

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar 350ced » 28 Aoû 2016, 09:57

Moi c'est tout pareil..
La semaine dernière je me suis même dit que j'allais tout revendre!
Je suis parti et je me suis fait secouer...en tous les cas c'est impression que j'avais. Certainement que pour un parapentiste c'était de l'huile mais pas pour moi!
Super pas rassuré....
Du coup demi tour et attero.
Je vole avec une fabuleuse machine. Un factory de chez r ultralight. Ma voile est une gt boxer d itv.
28m2.
En cas de turbulences il faut la trimer....soit se mettre au neutre.
Mais franchement cette fois la ,ce n'ai pas aimé . J'étais seul à voler comme pour la plupart des fois où j'y vais.
Pour ce qui est de lâcher les freins et piloter avec la sellette....comment dire...hum hum....pas encore assez à l'aise...

Puis j'ai contacté mes amis de r ultralight qui m'ont conseillé de faire un stage chez Bruno. Ce que je me suis résigné à appliquer comme bon conseil. J'attends un retour de sa part....

Parallèlement à cela, je décide avant hier de remettre le couvert. Effectivement vendre si rapidement serait en quelque sorte capituler et serait comme un échec pour ma part.

Je décolle donc et la je me suis vraiment fait plaisir. J'ai volé 1heure, fait 31km et j'ai pu monter jusqu'à 450 m hauteur sol...

Comme quoi....

J'ai un ami qui vole avec moi de temps à autre et me dit que je dois faire confiance en ma voile!
Plus facile à dire qu'à assimiler :)

Mais l'entraînement et la patience , je l'espère , me permettront de mieux gérer ces moments qui peuvent rapidement être très stressants pour un novice...dont je fais parti
350ced
Pilote
Pilote
 
Messages: 190
Inscription: 19 Oct 2014, 15:38
Nombre de vols: 25
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster Factory RUltr
Voile(s): Boxer GT 28m²
Localisation: luxembourg

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar sevj » 28 Aoû 2016, 10:19

je rebondis rapidement sur le fait de se poser dans le premier champ venu quand c'est trop violent ou que l'on se sent dépassé par les "événements", mais surtout de ne pas vouloir le faire car obligé de passer par un ami, sa chérie ou autre pour revenir...

il y'a un an, pas pour cause de météo mais pour cause de nuit qui arrivait, un local en pendulaire, X années d'expérience, s'est fait surprendre par la tombée de la nuit ( il est parti se promener un peu trop loin), il n'a pas voulu se poser mais a voulu a tout prix rejoindre le déco pour ne pas avoir à aller ensuite récupérer la machine dans un champ.

le tout prix a été évalué à sa vie car il n'est jamais arrivé au terrain...


moralité: on s'en fout d'emmerder les amis, de perdre du temps, il FAUT savoir renoncer...

quand les conditions ne sont pas bonnes, effectivement certains parapentistes volent, même avec pire, mais font aussi secours souvent, font des SIV, n'ont pas l'inertie d'un moteur dans le dos.

nous ( en général) on n'est pas habitué à gérer une fermeture, on ne sait pas décrocher, on ne fait pas souvent secours ( pour ceux qui en sont équipé...autre sujet..) bref on est pas des parapentistes ni des compétiteurs, cela reste un loisir.

voler en turbulence s'apprend, petit à petit on va accepter un peu plus, mais quand la voile devient incontrôlable cela ne sert à rien de rester en l'air, sauf à vouloir tenter le diable..

effectivement les voiles actuelles sont en béton, mais quand une reflex ferme bonjour à la réouverture!, et si elle ferme proche du sol c'est réglé pour le pilote...

faire un SIV est à mon avis une excellente chose, on apprend comment se comporte la voile dans et hors de son domaine de vol habituel, on apprend à faire secours, on apprend à gérer une mise en autoration, on apprend surtout à ne pas paniquer ( ou moins..), ensuite on peut effectivement repousser le seuil du "brassage", mais encore une fois, une fermeture à basse altitude ( quand on va se poser par exemple) ne laisse aucune chance..

il faut savoir renoncer, ne pas se mettre en l'air si doute, ou se poser immédiatement si doute sur ses capacités, y'a pas de honte, c'est même l'inverse.

et puis si il faut marcher un peu avec le bordel sur le dos, bah c'est pas grave, ça fait faire du sport! :lol:
Avatar de l’utilisateur
sevj
Pilote
Pilote
 
Messages: 311
Inscription: 14 Mai 2015, 10:19
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: R.ultralight et AC
Voile(s): FLEXWAY2 SNAKE20
Localisation: 37

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar Paraman91 » 28 Aoû 2016, 10:44

J'ai une boxer, la seul fois ou je me suis fait secouer detrimer a fond j'ai fermer une demi aile

Maintenant quand ça bouge trop je trim a fond et pas de souci, pour le moment lol
L'encre d'un stylo bille descendant par gravité, la Nasa a passé 10 ans et dépensé 12 millions de $ pour fabriquer un stylo fonctionnant en apesanteur.
Les Russes, eux, utilisent des crayons de papier
Avatar de l’utilisateur
Paraman91
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1020
Inscription: 23 Avr 2012, 11:38
Nombre de vols: 142
Type de vols préférés: Balade
GMP: AC Ultra 130
Voile(s): ITV Boxer - Alpha 4
Localisation: 91

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar pafcharly » 28 Aoû 2016, 22:26

J'ai fait secours c'est ce qui m'a sauvé lors de mon accident. C'est hors sujet mais je conseille le secours à toutes celles ou ceux qui volent.

Merci pour vos avis je me sens moins seul et un peu rassuré quant à la stabilité de nos voiles.

faut que je me renseigne sur le stage SIV.

Bye.
pafcharly
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 7
Inscription: 01 Mai 2015, 17:53
Nombre de vols: 100
Type de vols préférés: Balade
GMP: miniplane 115
Voile(s): nucleon
Localisation: auvergne

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar parapoulpe » 28 Aoû 2016, 22:35

Le SIV c'est un truc a la mode, mais ça ne t'apportera rien dans ton cas.
fais plutôt un stage parapente, tu y apprendras bien plus de chose.
parapoulpe
Volant amateur
Volant amateur
 
Messages: 67
Inscription: 14 Sep 2015, 15:31
Nombre de vols: 0
Localisation: france

Re: Conduite à tenir quand ça bouge en l'air

Messagepar hugo69 » 29 Aoû 2016, 12:37

parapoulpe a écrit:Le SIV c'est un truc a la mode, mais ça ne t'apportera rien dans ton cas.
fais plutôt un stage parapente, tu y apprendras bien plus de chose.


Je suis tout à fait d'accord.
En paramoteur, on "apprend" majoritairement à décoller et à atterrir.... Entre les 02, c'est un peu le grand vide (pour ma formation en tout cas...).
J'ai été surpris (pour l'avoir vécu) de constater que sur un stage parapente perf 1 à 2 (c'est à dire pas grand niveau quand même), on apprend le tanguage, les oreilles, les fermetures, les sorties chandelles, etc.... J'ai vite compris que j'avais des progrès à faire....

Maintenant, est-ce que les paramotoristes ont besoin de maîtriser de telles techniques? Chacun trouvera sa réponse en fonction de sa voile (reflex ou non) et de sa philosophie du vol (le paramotoriste "lambda" n'est pas un parapentiste).

Le SIV est d'un niveau au-dessus, à mon sens... Mais par exemple, voir le tanguage sur un stage SIV, chacun se fera son point de vue.

Perso, je me suis fait VRAIMENT peur 02 fois en vol en paramoteur, sans comprendre le pourquoi du comment (je ne parle pas de conditions thermiques où là on peut essayer de comprendre). La confiance est très longue à revenir (dans mon cas). Et j'ai dû passer par la case Dudek Synthesis 2.... Voile qui m'a remise sur de très bons rails....

Et enfin, je dirai que certes, il ne faut pas se forcer quand ça bouge. Mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse... Il faut accepter de "glisser" sur la masse d'air, et donc de se faire secouer gentillement par moment (mains aux élévateurs si full reflex OU sur les commandes si voile typée parapente :D ).

Bons vols. :para:
hugo69
Pilote
Pilote
 
Messages: 264
Inscription: 02 Nov 2013, 10:55
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: t-rex + Z
Voile(s): magmax / synthesis2
Localisation: france

Suivante

Retourner vers Aérologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité