Page 1 sur 1

problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 10 Nov 2016, 19:28
par pou
Bonjour tout le monde

je viens de tomber sur un article très intéressant que l'on survole que très peu pour le théorique,
il m'a fortement intéressé car j'ai énormément de couple avec un chariot Impuls / moster et une Boxer.
Il est long à lire mais très clair
bon courage!
Bernard

http://paramoteur-rc.fr/viewtopic.php?t=608

Re: problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 10 Nov 2016, 20:54
par sevj
très intéressant et expliqué parfaitement pour ceux ( comme moi) qui ont pas fait un bac S.
long à lire mais vraiment bien fait.

merci pour le lien!

Re: problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 10 Nov 2016, 23:40
par gericoptere
le chassis Impuls n'est pas top avec le Moster ... l'équilibre en vol palier n'a pas été une priorité dans le cahier des charges, c'est le moins qu'on puisse dire !

Re: problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 11 Nov 2016, 00:05
par pou
gericoptere a écrit:le chassis Impuls n'est pas top avec le Moster ... l'équilibre en vol palier n'a pas été une priorité dans le cahier des charges, c'est le moins qu'on puisse dire !
J'en sais quelque chose, Karman me disait qu'il avait fait une correction sur un châssis qui lui était passé dans les mains, j'attends qu'il me dise ce qu'il a fait pour en faire autant!

Re: problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 11 Nov 2016, 11:20
par Nico04
pou a écrit:Bonjour tout le monde

je viens de tomber sur un article très intéressant que l'on survole que très peu pour le théorique,
il m'a fortement intéressé car j'ai énormément de couple avec un chariot Impuls / moster et une Boxer.
Il est long à lire mais très clair
bon courage!
Bernard

http://paramoteur-rc.fr/viewtopic.php?t=608


:+1: Très intéressant.
Je ne pensais pas non plus que le chariot pouvait modifier notablement les effets de couple.
Du coup, je m'interroge sur l'assemblage du GMP sur le chariot.
1 / Quels sont les points importants à vérifier au sol ou sous portique pour minimiser les effets de couple ou autres?
2 / Le plan de l'hélice doit-il être vertical ou plutôt légèrement incliné vers l'avant? Ceci pour qu'en vol (ou sous portique auparavant) il soit à nouveau vertical donc avec un plan du chariot légèrement à cabrer?
Merci.

Re: problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 11 Nov 2016, 11:40
par pou
Nico04 a écrit: :+1: Très intéressant.
Je ne pensais pas non plus que le chariot pouvait modifier notablement les effets de couple.
Du coup, je m'interroge sur l'assemblage du GMP sur le chariot.
1 / Quels sont les points importants à vérifier au sol ou sous portique pour minimiser les effets de couple ou autres?
2 / Le plan de l'hélice doit-il être vertical ou plutôt légèrement incliné vers l'avant? Ceci pour qu'en vol (ou sous portique auparavant) il soit à nouveau vertical donc avec un plan du chariot légèrement à cabrer?
Merci.
Bon, ce qui est de mes connaissances:
Lorsque j'ai acheté le chariot il m'a été indiqué presque 15° d'inclinaison.
Naturellement j'avais les pied plus haut que le siège, l'ensemble n'arrêtait pas de marsouiner et j'ai consommé presque 8 litres à l'heure pour un moster185.
je suis passé sous le portique et j'ai mis l'hélice bien verticale.
le marsouinage a disparu quasiment entièrement reste le problème du couple.
En vol palier j'ai la roue avant dans le même plan que celle de l'arrière et je suis descendu aux environ de 5 litres (je n'ai pas fait un calcul précis).
Quand je suis en descente la roue avant est plus basse que le plan horizontal mais comme de toute façon à l'arrondie elle repasse au dessus il n'y a pas de problème

Pour contrer le couple je pensais si je trouve des exemples qui fonctionnent à mettre des cales sous les supports moteur afin qu'il y ait un faible angle entre l'axe de l'aile et l'axe de poussée du moteur.
Maintenant il y a un doute car si je mets les cales à droites puisque c'est un réducteur à courroie donc anti horaire en prenant disons la direction 10° et que 'aile à 2 ou 3° vers la gauche donc la direction 7°est ce qu'il y aura une attaque oblique gênante ou susceptible de poser un problème.
Je sais que sur les avions modèle réduit dans mon jeune temps on mettait jusqu'à 5° de différence entre l'axe de vol et l'axe du moteur soit vers le haut soit vers le coté (je ne me souviens plus du coté mais ça devait dépendre comme pour le paramoteur du sens de rotation)

Re: problème de couple....mais je suis heureux!!!!

MessagePosté: 11 Nov 2016, 13:30
par Nico04
pou a écrit:Bon, ce qui est de mes connaissances:
Lorsque j'ai acheté le chariot il m'a été indiqué presque 15° d'inclinaison.
Naturellement j'avais les pied plus haut que le siège, l'ensemble n'arrêtait pas de marsouiner et j'ai consommé presque 8 litres à l'heure pour un moster185.
je suis passé sous le portique et j'ai mis l'hélice bien verticale.
le marsouinage a disparu quasiment entièrement reste le problème du couple.
En vol palier j'ai la roue avant dans le même plan que celle de l'arrière et je suis descendu aux environ de 5 litres (je n'ai pas fait un calcul précis).
Quand je suis en descente la roue avant est plus basse que le plan horizontal mais comme de toute façon à l'arrondie elle repasse au dessus il n'y a pas de problème

Pour contrer le couple je pensais si je trouve des exemples qui fonctionnent à mettre des cales sous les supports moteur afin qu'il y ait un faible angle entre l'axe de l'aile et l'axe de poussée du moteur.
Maintenant il y a un doute car si je mets les cales à droites puisque c'est un réducteur à courroie donc anti horaire en prenant disons la direction 10° et que 'aile à 2 ou 3° vers la gauche donc la direction 7°est ce qu'il y aura une attaque oblique gênante ou susceptible de poser un problème.
Je sais que sur les avions modèle réduit dans mon jeune temps on mettait jusqu'à 5° de différence entre l'axe de vol et l'axe du moteur soit vers le haut soit vers le coté (je ne me souviens plus du coté mais ça devait dépendre comme pour le paramoteur du sens de rotation)


Merci.
Hé oui, chaque chariot a ses caractéristiques, idem pour les moteurs et ainsi autant de combinaisons que d'effets possibles d'après ce que je comprends... Après avoir suivi les recommandations du constructeur, il semble donc qu'il y ait une phase parfois incontournable et assez empirique dont tu parles, d'essais et d'analyses avant de trouver le bon réglage qui convient à chacun...