Barreau accélérateur

Alti-vario, GPS, Radios, Logiciels, Caméras... etc

Barreau accélérateur

Messagepar Jedel » 16 Aoû 2019, 18:15

Bonsoir,

Je souhaite monter un barreau mais parmi la pléthore de ce matériel je ne sais lequel choisir et je me pose des questions.

1 - Est ce qu'un barreau rigide tape derrière la jambe et cause des douleurs lors des phases de déco et attéro ?
2 - Un simple barreau est plus difficile à attraper qu'un double ?
3 - Faut il une cordelette de rappel pour éviter qu'il pendouille ?
4 - y a t'il un risque qu'il passe dans l'hélice lors de la course d'élan ?

D'avance merci pour vos réponses, et si vous avez des préférences pour X raisons, et des trucs et astuces concernant le barreau je (on est) suis preneur de toutes idées.
Jedel
Pilote
Pilote
 
Messages: 189
Inscription: 25 Nov 2015, 20:47
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
Localisation: 55

Re: Barreau accélérateur

Messagepar Julien_de_Brumath » 17 Aoû 2019, 09:37

Salut,

Concernant tes questions :

Est ce qu'un barreau rigide tape derrière la jambe et cause des douleurs lors des phases de déco et attéro ?
Jamais entendu parler de ça, le barreau est fixé bien près de la sellette au déco, en général par un scratch sur la sellette.
Si tu n'as pas de scratch, j'ai une autre solution que je détaille plus bas.

Un simple barreau est plus difficile à attraper qu'un double ?
Je ne vois pas l'intérêt d'utiliser un double barreau en paramoteur (c'est-à-dire un barreau à double étage).
Pour être sûr qu'on parle de la même chose, voici l'image de ce que j'appelle un simple barreau (avec boucle pour aller le chercher avec le pied) :
Image
Il n'y a pas de problème à l'attraper, au pire de temps en temps je pase la main sur le côté de la sellette.
Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, tu peux utiliser ce modèle :
https://www.mecafly.com/barreau-cale-pi ... r-113.html
Image
Les compétiteurs utilisent aussi un mousqueton qu'ils fixent aux lacets de la chaussure, mais c'est absolument trop compliqué et inutile pour le pratiquant lambda.

Faut il une cordelette de rappel pour éviter qu'il pendouille ?
Le seul intérêt serait d'éviter un éventuel danger avec l'hélice.
Je ne peux pas me prononcer en général, mais je dirait que si il est bien réglé (avec très peu de mou, c'est-à-dire qu'il revient au niveau de la sellette quand on le lâche) il n'y a pas de soucis.
Je n'ai pas de cordelette de rappel et n'en ai jamais éprouvé le besoin, c'est un truc en plus (prix poids problèmes).

Y a t'il un risque qu'il passe dans l'hélice lors de la course d'élan ?
Théoriquement, on ne peut pas l'exclure si il est mal attaché avec le scratch (voir point 1).
C'est la raison pour laquelle de nos jours, on utilise des boules de K-Way posées sur les drisse d'accélérateurs : au déco, on règle ces boules de K-Way de façon à sécuriser le barreau contre la planchette de la sellette. Lors de la première utilisation en vol, quand on appuie sur le barreau les boules coulissent toutes seules en butée.
Image
A titre perso, j'ai une autre solution : je décolle avec le barreau non accroché à l'aile. Et je ne l'accroche en vol que lorsque les conditions sont suffisamment calmes. Les drisses sont enroulées autour d'une sangle verticale de ma sellette et sécurisées par des petites attaches super pratiques appelles "webdominator" : https://www.terrang.fr/attache-sangle-w ... nexus.html
Image
L'avantage est que j'ai une drisse de moins qui flotte au déco, je gagne en temps de préparation, je n'ai pas besoin de m'interroger "ça vaux la peine ou pas" et surtout je suis sûr que le barreau est bien fixé à la sellette au déco puisqu'il est retenu par les drisses. Inconvénient : après chaque attero, même temporaire, il faut les refixer pour le déco suivant et il faut lâcher les freins pour les installer en vol (altitude de sécurité nécessaire).
Pour faciliter l’accrochage des "crocs fendus" en vol, j'ai passé un coup de Dremel dessus.

Si vous avez des préférences pour X raisons, et des trucs et astuces concernant le barreau je (on est) suis preneur de toutes idées.
En dehors de son utilisation dans le pilotage, qui est un autre sujet, il y a trois difficultés avec l'accélérateur :

- changer la drisse : il y a usure quand on l'utilise beaucoup, donc t'es bon pour changer régulièrement les drisses, et je n'ai pas encore trouvé ce qu'il faut comme matériau pour réduire l'usure.

- régler la longueur : la longueur parfaite dépend de l'aile et du couple chassis-sellette se règle par essais-erreurs au centimètre près. Ça peut prendre plusieurs essais. Un truc pour raccourcir la manip' c'est l'accélérateur à longueur réglable "Freespee", mais je ne l'utilise pas de façon continue car je ne veux pas que ça se dérègle sur une mauvaise manip'. Je l'utilise donc juste pour régler la longueur en vol, la mesurer, puis l'appliquer à un barreau classique.
Image
L'autre solution, est de faire des essais au portique/sol, en accrochant l'aile et en tendant les élévateurs (mais il faut être deux). Dans tous les cas, ça prend du temps.

- faire le noeud sur les crochets comme la longueur de la drisse d'accélérateur est un paramètre très sensible, il faut arriver à faire un noeud précisément là où il faut, notamment pour que le barreau soit bien symétrique. Pour cela, je recommande d'utiliser ce type de crocs fendus, avec trois trous : https://www.airetaventure.com/produit.php?idContenu=107
Image

---------------------------------------------------------------------------

Voilà, et surtout la première fois, utiliser le barreau avec une bonne marge de sécurité en altitude, car certains ailes plongent littéralement lorsqu'on l'utilise.
Et naturellement, sur les ailes réflex, on détrime d'abord et on n'utilise pas les freins en position accélérée.

Autre remarque : lors des longues nav', tu peux piloter légèrement l'aile en lacet en utilisant le barreau de façon dissymétrique. Tu verras que ça ne tourne pas dans le sens que tu imaginais :).

Dernier point : attention aux interférences avec le parachute, notamment si tu as un parachute en position sous-cutale. Je connais peu ce sujet précis puisque je ne suis pas dans cette config', mais j'ai lu quelque part qu'il pouvait y avoir un souci. Il faut bien réfléchir à la séquence d'ouverture du secours.

A plus,

Julien
Avatar de l’utilisateur
Julien_de_Brumath
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1076
Inscription: 19 Jan 2014, 09:18
Nombre de vols: 1040
Type de vols préférés: Balade
GMP: Thor100, Top80
Voile(s): Report'air
Localisation: Strasbourg

Re: Barreau accélérateur

Messagepar Jedel » 17 Aoû 2019, 11:16

Merci Julien c'est très complet et ça répond à toutes mes questions.

Quand je parlais du double barreau alors oui c'est une erreur car je pensais bien à ce style de barreau en 1 ère photo.
Reste le plus difficile c'est à dire le bon réglage.
Jedel
Pilote
Pilote
 
Messages: 189
Inscription: 25 Nov 2015, 20:47
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
Localisation: 55

Re: Barreau accélérateur

Messagepar gericoptere » 18 Aoû 2019, 09:55

personnellement je n'en mets plus.
Par 2 fois j'ai eu le crochet d'attache dans l'hélice, une fois par ma faute, oublié de le fixer, et la deuxieme fois, il s'est décroché au déco.
Sur un an je l'utilisais peut-être 1h30 ... sur une centaine d'heure, pas la peine.
Mais suivant ta voile il faut essayer... et parfois il faut un triple barreau suivant la course de la drisse et la longueur de tes jambes.
En tout cas, il ne faut jamais décoller avec le barreau qui traîne... et il faut l'intégrer obligatoirement à chaque prévol.

Il y a un autre paramètre à prendre en compte: c'est la force à appliquer en vol aux pieds. S'il faut serrer les dents au bout de 5mn de vol, c'est rédhibitoire.
brevet mono 1993 biplace 2008....

Il n'y a pas de bons pilotes, que des vieux pilotes ... et comme je ne suis pas bon, je vais essayer de vieillir !
Avatar de l’utilisateur
gericoptere
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2522
Inscription: 23 Avr 2012, 20:54
Nombre de vols: 0
GMP: polini
Voile(s): Hadron
Localisation: Elsaß-Lothringen

Re: Barreau accélérateur

Messagepar Julien_de_Brumath » 18 Aoû 2019, 10:04

Comme quoi, chacun doit trouver sa propre routine.
Géri vole en HadronXX, il doit voler détrimé aussi vite que moi au barreau, ceci explique surement cela (peut-être même plus vite).

Moi, sur 50H de vol par an, je dois être 40H au barreau. Et depuis que j'utilise le correcteur de cap de Dudek (le taquet coinceur avec un noeud sur le TST), je vole droit malgré le moteur à fond !
Et je ne suis pas "Musclor", loin de là. Je l'ai juste réglé pour avoir les jambes bien tendues et les genoux "verouillés" quand je suis poulie contre poulie.
Bon, c'est vrai que quand j'ai volé deux heures au barreau, je me pose avec des fourmis dans les jambes, mais c'est pas surhumain
(voir : https://cfdm.forumperso.com/t5331-5088- ... -homologue où j'ai fait tout le retour au barreau).

Je ne le monte pas au maximum 1 vol sur 10, et encore c'est à cause des conditions météos trop brutales et dans ce cas, je suis en général posé quelques minutes après.

Je n'ai jamais pris les crochets dans l'hélice avec mon système "Webdominator". Mais ça ne fait pas l'unanimité, ce que je comprends.
Avatar de l’utilisateur
Julien_de_Brumath
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1076
Inscription: 19 Jan 2014, 09:18
Nombre de vols: 1040
Type de vols préférés: Balade
GMP: Thor100, Top80
Voile(s): Report'air
Localisation: Strasbourg

Re: Barreau accélérateur

Messagepar parapoulpe » 19 Aoû 2019, 12:05

Mon avis :

l'accélérateur en paramoteur est une source d'emmerde non négligeable.
Certain constructeur l'ont compris et propose des voiles rapides juste au trims.

julien, une grande majorité d'accélérateur sont double barreaux ;)
le premier est souple, le second rigide.
Donc en paramoteur la majorité des volants utilisent un double.

L'utilisation de l'accélérateur peut se faire sans soucis avec certaine voile que l'on soit trimé ou non (Ozone notamment)
C'est clairement écrit dans le manuel de la voile que chacun est censé avoir lu au moins une fois... :roll:

Si l'accélérateur arrive a passer dans l’hélice c'est :

Soit qu'il n'a pas été accroché à la voile et qu'il n'a pas de système de rappel ou de blocage (élastique ou bloc cordon)
Soit qu'il est vraiment très, très mal réglé. (beaucoup trop long)

Toutes les sellettes sérieuses (sauf les split legs) ont un velcro sur la rallonge de planchette pour éviter qu'il pendouille au déco.
Certaines sellette (supair entre autre et les split-leg apco) on des attaches a l’arrière ou il est possible de mettre un élastique de rappel.

En utilisation avec ce type d'accélérateur, c'est le top :

Image
Autres problème fort possible : les croc fendu qui passent dans l’hélice parce que l'accélérateur est pas accroché a la voile au déco (oublie d'accroche ou ça arrive qu'il se décroche tout seul !)
Perso, les croc fendu je ne les utilisent plus depuis un petit moment et j'ai jamais compris l'engouement pour ces trucs.
Malheureusement sur certaines voiles on ne peut pas les enlever.

Pour le réglage, commencez déjà par faire des marques symétriques au feutres sur les deux drisses d'accélérateur.
Et ensuite un passage au portique suivi de quelques vols pour peaufiner et le tour est joué.

:beer:
parapoulpe
Pilote
Pilote
 
Messages: 154
Inscription: 14 Sep 2015, 15:31
Nombre de vols: 0
Localisation: france

Re: Barreau accélérateur

Messagepar Julien_de_Brumath » 19 Aoû 2019, 15:07

Ah mais moi je suis d'accord avec tout ça, à part peut-être sur des questions de vocabulaire, mais ça n'est pas bien important.
Avatar de l’utilisateur
Julien_de_Brumath
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1076
Inscription: 19 Jan 2014, 09:18
Nombre de vols: 1040
Type de vols préférés: Balade
GMP: Thor100, Top80
Voile(s): Report'air
Localisation: Strasbourg

Re: Barreau accélérateur

Messagepar 20_100 » 21 Aoû 2019, 08:38

Pour éviter que le barreau pendouille en dessous des fesses au deco et à l atterrissage il suffit de mettre des boules de cordon comme sur les survêtement ou les kways .ca maintient suffisamment pour ne pas être embêté. Et ça se dessert tout seul en appuyant sur le barreau .
20_100
Pilote
Pilote
 
Messages: 166
Inscription: 18 Juin 2012, 07:44
Nombre de vols: 180
Type de vols préférés: Balade
GMP: kangook minari 190
Voile(s): hadron 22
Localisation: rhône

Re: Barreau accélérateur

Messagepar Lagutrop » 28 Sep 2019, 11:57

Je prends le fil de la discussion sur la fin, tout à été dis ou presque.

J'ai également passé un croc fendu dans l'hélice par le passé car oublié de le fixer. Maintenant les croc du barreau sont fixés en permanence sur des croc qui eux sont fixés sur la sellette au niveau des épaules (ce point fait partie de ma pré-vol). Je peux les détacher en vol et les accrocher sur les crocs de l'élévateur.

Au déco, comme expliqué plus haut, pour bloquer le barreau en position haute, j'utilise des boules de blocage placées au dessus de la poulie du haut. En vol il suffit de monter la boule sous le croc et le barreau descend. Donc aucun soucis au déco.

Image

Dudek par le passé (Nucléon première du nom et peut être avant elle la Réaction) fournissait des boules de blocage avec le barreau, comme quoi on à rien inventé.

Pour terminer, j'utilise souvent le barreau comme un reposoir, histoire de relever les genoux et d’être confort en vol.
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1517
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax


Retourner vers Instrumentation / Logiciels / Caméras et autres...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité