DT propellers

L'espace pour les professionnels. Infos, nouveautés... etc

Re: DT propellers

Messagepar rouy » 17 Déc 2014, 20:07

Karman a écrit:Je viens de fabriquer un banc de poussée ,

Semaine prochaine , je fais test sur une dédalus ( la vraie , pas la contrefaçon bretonne , que j'ai essayé et qui pousse rien car elle se déforme ) , une DT propeller , une hélix , et une eprops full carbone

Comparaison sur plusieurs critères : poids , accélération/ inertie , nombre de tours moteur , poussée et niveau sonor

Test sur Ros 125

À suivre

Pour faire les choses bien, il faudrait se faire un rapide protocole. :)
Idéalement :

Chaque essai devrait être fait à une température moteur similaire.
Le temps entre l'essai de la première hélice et de la dernière ne doit pas excéder 1h afin de garder des conditions atmo proches.
Si les essais ont lieu à l'intérieur, bien vérifier que la pièce est suffisament grande pour éviter une chauffe de l'air ambiant.
Si les essais ont lieu à l'extérieur, être totalement abrité des vents et des turbulences associées aux objets massifs à proximité (hangar, ...).
Toutes les hélices doivent avoir le même diamètre.
Les hélices doivent être propres (c'est important pour l'efficacité aéro).

Après avoir vérifié la poussée au régime max, il serait intéressant de faire 1 ou 2 points fixes pour calculer le rendement :
Connecter le carbu à un petit réservoir dont la contenance est précisémment connue et y tracer un trait qui donnera le top départ du chronomètre. Le remplir au delà du trait.
Se placer à ISO poussée, et non à ISO régime moteur.
Lorsque la quantité d'essence arrive au trait, déclencher le chronomètre.
Garder la même poussée pendant un temps défini et identique pour chaque essai (plus c'est long, plus la précision est grande, en-dessous d'une minute c'est trop court je pense) et arrêter le moteur.
Regarder la quantité de carburant restant dans le petit réservoir et comparer avec la quantité de carburant au niveau du trait.
Pour être précis il faudrait un réservoir fin et haut, une grosse seringue serait idéale.

On peut par exemple faire un essai à 30kg de poussée puisque les consommations moteur sont souvent données à ce niveau, ce qui doit correspondre à un palier standard (voile chargée milieu de fourchette, trim fermés).
On peut également faire un second essai à une autre poussée, plus élevée, pour confirmer la supériorité d'une hélice en terme de rendement par rapport à une autre sur une large plage.

;)
rouy
Pilote
Pilote
 
Messages: 137
Inscription: 15 Aoû 2012, 17:56
Nombre de vols: 0
GMP: AC Minari CorsaLunga
Voile(s): Snake 20
Localisation: Paris et Léman

Re: DT propellers

Messagepar marsouin » 17 Déc 2014, 23:15

merci pour les explications très interessantes
avec tous ces schismes on s'y retrouve +
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2372
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 440
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: DT propellers

Messagepar Fred63 » 17 Déc 2014, 23:34

Karman a écrit:Mais il faut aussi mettre les choses à plat !
On nous vends des Hélices soit disant carbone à 350 euros , alors qu'il n'y a qu'une fine couche de décoration carbone sur de la vulgaire fibre à grosse trame la moins chère .



C'ets pas "soi-disant carbonne", c'ets écrit sur leur site et ils sont venus en parler ici au printemps je crois : Carbone sur fibre de verre.... C'ets en tout cas bien plus honnête et plus transparent que ceux qui te vendent du carbone, affiché "carbone" et seulement ça, sans te mentionner nulle part la fibre de verre sous le carbone ;) Là, c’est mentionné : Fibre de verre (enfin en anglais, parce que la version traduite en français dit "fibre de carbone et glasse" au lieu de carbone et fibre de verre. Disons que si la traduction est maladroite, il n'y a pas la volonté de tromper sur la marchandise comme d'autres le font sans scrupules.
Ma petite page facebook avec mes photos du ciel : https://www.facebook.com/pages/Plus-pr%C3%A8s-des-nuages/539312899475852
Avatar de l’utilisateur
Fred63
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 693
Inscription: 17 Aoû 2013, 21:56
Localisation: Thiers 63
Nombre de vols: 60
Type de vols préférés: Balade
GMP: Adventure M3
Voile(s): Revo 2
Localisation: Thiers 63

Re: DT propellers

Messagepar Karman » 17 Déc 2014, 23:52

Merci pour les conseils

Test prevu dans un local vide de 600 m2 , sans turbulences et hauteur plafond 8 m , cela devrait aller pour la surchauffe de l'air .

Bien évidemment , la même taille pour les hélices

J'avais pas prévu 1 ou 2 point fixes pour rendement , mais cela peu ce faire !

Je vais aussi prendre en compte le nombre de tours que prend le moteur car d'une Helice a l'autre des fois , y'a 500 tours de moins ou plus

Je vais aussi faire le test avec ma quadripale à pas réglable full carbone
Avatar de l’utilisateur
Karman
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1147
Inscription: 03 Nov 2014, 01:15
Localisation: 56 Bzh
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Instructeur
GMP: Proto Bidalot
Voile(s): Viper 4 en 16 et 20
Localisation: Morbihan

...

Messagepar Africastef » 18 Déc 2014, 00:02

...
Africastef
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1665
Inscription: 29 Avr 2012, 22:37
Nombre de vols: 0
Localisation: ...

...

Messagepar Africastef » 18 Déc 2014, 00:05

...
Africastef
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1665
Inscription: 29 Avr 2012, 22:37
Nombre de vols: 0
Localisation: ...

Re: DT propellers

Messagepar Fred63 » 18 Déc 2014, 00:10

Africastef a écrit:
Fred63 a écrit:
Karman a écrit:Mais il faut aussi mettre les choses à plat !
On nous vends des Hélices soit disant carbone à 350 euros , alors qu'il n'y a qu'une fine couche de décoration carbone sur de la vulgaire fibre à grosse trame la moins chère .



C'ets pas "soi-disant carbonne", c'ets écrit sur leur site et ils sont venus en parler ici au printemps je crois : Carbone sur fibre de verre.... C'ets en tout cas bien plus honnête et plus transparent que ceux qui te vendent du carbone, affiché "carbone" et seulement ça, sans te mentionner nulle part la fibre de verre sous le carbone ;) Là, c’est mentionné : Fibre de verre (enfin en anglais, parce que la version traduite en français dit "fibre de carbone et glasse" au lieu de carbone et fibre de verre. Disons que si la traduction est maladroite, il n'y a pas la volonté de tromper sur la marchandise comme d'autres le font sans scrupules.


karman voulait parler je pense de h...x et tous les revendeurs et fabriquant de PM qui vendent ces hélices .... ;)
chez DTpropellers les bipales elles sont a 160 euros ;-) et rien n'est caché au client.


Ah ben je comprends mieux alors! :mrgreen:
Ma petite page facebook avec mes photos du ciel : https://www.facebook.com/pages/Plus-pr%C3%A8s-des-nuages/539312899475852
Avatar de l’utilisateur
Fred63
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 693
Inscription: 17 Aoû 2013, 21:56
Localisation: Thiers 63
Nombre de vols: 60
Type de vols préférés: Balade
GMP: Adventure M3
Voile(s): Revo 2
Localisation: Thiers 63

Re: DT propellers

Messagepar rouy » 18 Déc 2014, 00:21

Karman a écrit:Merci pour les conseils

Test prevu dans un local vide de 600 m2 , sans turbulences et hauteur plafond 8 m , cela devrait aller pour la surchauffe de l'air .

Bien évidemment , la même taille pour les hélices

J'avais pas prévu 1 ou 2 point fixes pour rendement , mais cela peu ce faire !

Je vais aussi prendre en compte le nombre de tours que prend le moteur car d'une Helice a l'autre des fois , y'a 500 tours de moins ou plus

Je vais aussi faire le test avec ma quadripale à pas réglable full carbone

Ok super pour le local, c'est l'idéal. :)

Je pense que les essais de rendement sont aussi importants que ceux de la poussée maxi. Car cette dernière est dépendante du point de fonctionnement de l'hélice. S'il est un peu au dessus des performances du moteur, on peut passer à côté d'une belle performance hélice juste parce que celle-ci n'est pas adaptée au moteur (moteur trop faible par rapport au pas de l'hélice).
Alors que pour des poussées faibles (30kg), tu ne devrais même pas être à mi-charge, donc le moteur ne rentre pas trop en jeu dans l'équation de poussée (ce n'est pas totalement vrai car les rendements moteurs dépendent de la charge et du régime, si par exemple il te faut 4000 rpm pour avoir 30 kg de poussée avec une hélice, et 5000 rpm pour la même poussée avec l'autre, le rendement moteur n'étant pas identique, on fausse un peu le calcul du rendement d'hélice mais c'est mieux que rien).

Je parie que pour le calcul de rendement à 30kg, ta quadripale carbone sera un peu moins bonne que ta bipale carbone. Par contre, elle devrait avoir une poussée maxi plus élevée.

Si tu as le temps, je proposerai bien un dernier essai permettant de mettre en avant l'importance de l'inertie (donc la masse car les diamètres sont égaux et les formes proches) de l'hélice dans les accélérations mais je pense qu'il sera vraiment difficile d'être précis :
Partir du régime de ralenti moteur et chronométrer le temps pour atteindre le régime max. Encore une fois ce n'est pas parfaitement exact car le pas des hélices rentre en jeu ce qui peut un peu fausser le comparatif.
rouy
Pilote
Pilote
 
Messages: 137
Inscription: 15 Aoû 2012, 17:56
Nombre de vols: 0
GMP: AC Minari CorsaLunga
Voile(s): Snake 20
Localisation: Paris et Léman

Re: DT propellers

Messagepar Arno » 18 Déc 2014, 09:33

Un point de comparaison à 30kgs c'est déjà une bonne idée, mais c'est un peu comme comparer 2 voitures à 130kms/h, ça permet de voir dans une condition souvent utilisé du véhicule celle qui est le plus avantageuse. Cependant on à tendance à beaucoup plus se baser sur la conso moyenne des véhicules.
Les courbes de poussée et rendement des hélices sont loin d'être linéaires, faire une conclusion sur un test précis ne reflète pas forcément la performance globale de l'hélice.
Avatar de l’utilisateur
Arno
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2268
Inscription: 21 Avr 2012, 22:28
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Acro
GMP: PXP 145 + Minari 180
Voile(s): Atis 3
Localisation: Alsace

Re: DT propellers

Messagepar gericoptere » 18 Déc 2014, 10:24

Les courbes de poussée et rendement des hélices sont loin d'être linéaires, faire une conclusion sur un test précis ne reflète pas forcément la performance globale de l'hélice.

:+1:
brevet mono 1993 biplace 2008....

Il n'y a pas de bons pilotes, que des vieux pilotes ... et comme je ne suis pas bon, je vais essayer de vieillir !
Avatar de l’utilisateur
gericoptere
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1939
Inscription: 23 Avr 2012, 20:54
Nombre de vols: 0
GMP: polini
Voile(s): Hadron
Localisation: Elsaß-Lothringen

Re: DT propellers

Messagepar mcassen » 18 Déc 2014, 14:19

Salut,

Puisque une partie de ce post parle des différents types de constructions d'hélices, je vais vous parler de la mienne.
J'ai un chariot lourd avec un 503 et une hélice bipale bois de base. Je suis très content de la poussée de cette hélice (moins des vibrations, mais je pense que cela vient surtout du 503), cependant elle s'est très vite abimée sur le bout des bord d'attaque à cause des herbes plus ou moins hautes. Cela n'a pas entrainé de différence de poussée qui puisse être ressentie.

Trouvant le prix des hélices carbones trop élevé vu que le gain de poids sur un chariot lourd est anecdotique, j'ai entrepris de réparer le bord d'attaque de mon hélice bois et de le renforcer.

J'ai simplement utilisé de l'araldite (de l'epoxy), car c'est ce que j'avais sous la main pour refaire le BA. Je voulais le refaire en epoxy+microballons, mais étant pressé j'ai d'abord essayé l'araldite en me disant que je le referais après quelques heures de vol. J'ai été trop généreux sur l'araldite en me disant que j'allais poncer pour retrouver le profil. Ben, c'est très dur à poncer l'araldite!!

Mais maintenant, mon hélice bois marche toujours aussi bien et ne craint plus les herbes hautes. Je suis même surpris que cette réparation temporaire soit si résistante.

Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on voit pas d'hélice bois avec un BA renforcé (soit epoxy, soit kevlar). Cela me semble être la solution la plus judicieuse pour une pratique loisirs. Le bois est économique et écologique et le renfort du BA en epoxy permet d'être aussi résistant que le carbone (voir plus car le carbone est peu résistant en poinçonnement ou choc perpendiculaire à la trame). Le BA en epoxy se répare facilement. Le kevlar serait le plus résistant, mais j'ai peur qu'il soit difficile à poncer lors de réparations.

Bons vols.

Mat
Avatar de l’utilisateur
mcassen
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 119
Inscription: 20 Mai 2014, 15:58
Nombre de vols: 200
Type de vols préférés: Biplace
GMP: R80, Fénix 503
Voile(s): Sport4, Bulldog
Localisation: 40600

Re: DT propellers

Messagepar dtpropellers » 18 Déc 2014, 19:29

Bonjour,
comme cela a ete promis, je vous envoie les liens sur les videos des essais - poussee statique max.
Quelques commentaires pour eclaircir en gros la situation:
nous avons deux bancs d'essais:
-l'un, immobile et se trouve dans les locaux de production, est muni de l'ordinateur et du logiciel special. Nous l'utilisons pour essayer les helices: determiner leur rendement, le rapport - tours/min/poussee/puissance, niveau de bruit et vibration.
-Et il y a aussi l'autre banc d'essais, celui que vous verrez dans le film: il est mobile, nous l'emmenons aux salons, on peut y installer n'importe quel paramoteur et mesurer la poussee max, le niveau du bruit, le temperature du moteur.

Dans les videos vous verrez les essais de la poussee statique max sur le moteur Moster 185, reduction 1/2,68.
Toutes les trois helices ont ete essayees avec un ecart de temps minimum. Tout le processus a pris 30 min environ.
Dans les essais nous avons utiliser les trois helices de 125 cm: Helix (H30F L-MN-07-2) et deux helices de notre fabrication des modeles differentes: 425-05LM et 225-05L
Voici les donnees:
helice - tours/min max - poussee statique max
Helix - 8240 74kg https://vimeo.com/114854721
425-05LM 8120 72kg https://vimeo.com/114854720
225-05L 7950 73kg https://vimeo.com/114854719

P.S.: Juste pour l'information:sur les videos nos helices ont les autocollants avec notre logo sur les marches russe et americain qui se differe de celui que nous utilisons sur le marche europeen.
Avatar de l’utilisateur
dtpropellers
Sur le déco
Sur le déco
 
Messages: 31
Inscription: 17 Avr 2013, 19:48
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
Localisation: lettonie

Re: DT propellers

Messagepar babarmundo » 18 Déc 2014, 21:23

Pas mal! Bonne poussée.
il y a quand même un petit pb: Je ne vois pas trop l'extra cooling sur les hélices bois, indispensable au Moster. On le voit bien sur l'Hélix (à droite de l'étiquette)
Qu'en est il? En plus, il prends moins de tours, il est donc plus "chargé", et doit donc chauffer un peu plus.
Avatar de l’utilisateur
babarmundo
Pilote
Pilote
 
Messages: 246
Inscription: 22 Avr 2012, 07:03
Nombre de vols: 100
GMP: Rultralight Trex
Voile(s): Billy Jedi2 HadronXX
Localisation: Schiltigheim (67)

Re: DT propellers

Messagepar Karman » 18 Déc 2014, 22:55

Fred63 a écrit:
Karman a écrit:Mais il faut aussi mettre les choses à plat !
On nous vends des Hélices soit disant carbone à 350 euros , alors qu'il n'y a qu'une fine couche de décoration carbone sur de la vulgaire fibre à grosse trame la moins chère .



C'ets pas "soi-disant carbonne", c'ets écrit sur leur site et ils sont venus en parler ici au printemps je crois : Carbone sur fibre de verre.... C'ets en tout cas bien plus honnête et plus transparent que ceux qui te vendent du carbone, affiché "carbone" et seulement ça, sans te mentionner nulle part la fibre de verre sous le carbone ;) Là, c’est mentionné : Fibre de verre (enfin en anglais, parce que la version traduite en français dit "fibre de carbone et glasse" au lieu de carbone et fibre de verre. Disons que si la traduction est maladroite, il n'y a pas la volonté de tromper sur la marchandise comme d'autres le font sans scrupules.


Effectivement , je ne parlais pas du tout de celles de chez DT !
Avatar de l’utilisateur
Karman
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1147
Inscription: 03 Nov 2014, 01:15
Localisation: 56 Bzh
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Instructeur
GMP: Proto Bidalot
Voile(s): Viper 4 en 16 et 20
Localisation: Morbihan

Re: DT propellers

Messagepar rouy » 19 Déc 2014, 00:53

Arno a écrit:Un point de comparaison à 30kgs c'est déjà une bonne idée, mais c'est un peu comme comparer 2 voitures à 130kms/h, ça permet de voir dans une condition souvent utilisé du véhicule celle qui est le plus avantageuse. Cependant on à tendance à beaucoup plus se baser sur la conso moyenne des véhicules.

D'où l'intérêt de faire plusieurs points.

Arno a écrit:Les courbes de poussée et rendement des hélices sont loin d'être linéaires.

Je ne saisis pas bien ce que tu veux dire par linéaire. Les courbes de poussées d'hélices en fonction du régime sont des paraboles de type "cloche" inversée qui se décomposent grossièrement de la sorte :

- à faible régime de rotation l'écoulement général est totalement turbulent et le ratio entre le rotationnel et l'axial est fort (les filets d'air décollent constamment sauf proche du centre ou la vitesse radiale de l'hélice est faible)

- si on accélère l'hélice, les filets se mettent à coller sur l'extrados sur une surface de pale de plus en plus grande, la poussée générale augmente, le rendement d'hélice (puissance hydraulique / puissance mécanique) augmente

- sur nos paramoteurs, sur une hélice adaptée, à mi-régime, le rendement est élevé, la section efficace sans décollement l'est également, les turbulences de sillage commencent à se faire sentir sur l'extrémité de pale

- sur le dernière tiers de régime moteur, le rendement d'hélice passe par un maximum, la poussée augmente toujours de manière presque linéaire si on a de la vitesse d'avancement ou bien commence à s'infléchir si la vitesse d'avancement est nulle (cas des banc de poussée classiques sans air forcé) car les pales commencent à perde leur efficacité à cause du sillage de pale qui perturbe l'air sur tout le disque en partant de l'extrémité de pale

- proche du régime moteur maximum, le point de rendement maxi est dépassé et on atteint la poussée maxi de l'hélice sur ce moteur. En général, si l'hélice est bien adaptée au moteur, le régime maxi moteur doit correspondre à un point proche du sommet de la courbe de poussée d'hélice à vitesse nulle ainsi qu'au régime de Pmax du moteur

- si l'on accélère l'hélice plus vite encore, le blade passing va devenir important (surpression locale entre chaque pale et n'importe quel objet situé proche en amont (dans le cas d'une hélice propulsive comme c'est le cas en paramoteur) ou en aval (hélice tractive)) ce qui va induire un bruit important. La vitesse en bout de pale commence à atteindre des vitesses ou l'air devient moins compressible (>mach 0.8) et le rendement se dégrade très fortement, c'est-à-dire qu'une petite augmentation de vitesse d'hélice demande une forte augmentation de puissance moteur et ceci pour ne plus gagner de poussée car l'air décroche à partir de l'extrémité de pale. Lorsque le régime transsonique atteint 1/3 du rayon de l'hélice, des phénomènes violents de battements s'installent mettant en oeuvre des efforts important sur les roulements, axes, moyeux, vis, pied de pale. La poussée chute à une valeur proche de zéro.

babarmundo a écrit:Pas mal! Bonne poussée.
il y a quand même un petit pb: Je ne vois pas trop l'extra cooling sur les hélices bois, indispensable au Moster. On le voit bien sur l'Hélix (à droite de l'étiquette)
Qu'en est il? En plus, il prends moins de tours, il est donc plus "chargé", et doit donc chauffer un peu plus.

Le seul cas ou un moteur chauffe plus en tournant moins vite c'est si avant de tourner moins vite, le régime de rotation était supérieur au régime de Pmax.
C'est au régime de Pmax, à charge max que la chauffe est maximum.
Si l'on met une hélice avec un pas très élevé qui ne permet au moteur que de prendre la moitié de ses tr/min, la seule raison pour laquelle on pourrait voir un moteur chauffer plus, c'est éventuellement parce que le refroidissement par convection forcée est moins efficace (puisqu'il dépend de la vitesse de rotation de l'hélice ou de la vitesse d'avancement de l'aéronef).
Les calories émises par le moteur sur les pièces qui le composent ne sont que la traduction de sa puissance x son rendement.
Plus il développe de la puissance à ISO rendement, plus il chauffe, plus son rendement est mauvais à ISO puissance, plus il chauffe. ;)
rouy
Pilote
Pilote
 
Messages: 137
Inscription: 15 Aoû 2012, 17:56
Nombre de vols: 0
GMP: AC Minari CorsaLunga
Voile(s): Snake 20
Localisation: Paris et Léman

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le coin des pros

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité