FFVL / FFPlUM

Tout ce qui est lié à la paperasse, l'assurance, le brevet

FFVL / FFPlUM

Messagepar Pierre-Jean le Camus » 23 Aoû 2013, 12:41

Salut,

Inactif sur ce forum jusqu’à ce jour, je le suis tout de même de temps en temps et me permets ici une petite intervention pour préciser les différences entre la FFPlUM et la FFVL, suite aux questionnements sur le fil de discussion « grave accident » initié le 11 août par stephanmg, auquel je souhaite un prompt rétablissement.

A l’apparition du delta dans les années 1970, l’Aviation civile a reconnu son incompétence pour gérer ce sport naissant et en a donc laissé l’entière responsabilité au Ministère des sports. A l’époque, il n’était pas question de vols de distance et les trapanelles se contentaient de lécher les pentes.
Ainsi, vis-à-vis de l’Aviation civile, les PUL (ainsi rapidement définis – planeurs ultra-légers), n’entrent pas dans leurs compétences, si ce n’est en ce qui concerne les règles de circulation aérienne. Brevet, homologations et autres, la DGAC s’en lave les mains (et tant mieux !)
Très vite est apparue la FFVL, fédération du vol libre. Le Ministère des sports a donné délégation à cette fédération, ainsi qu’à celle de parachutisme, pour gérer le vol libre (formations, brevets, etc.). Toutefois, au regard du Code de l’aviation civile, ces formation, brevets et qualifications n’ont aucune valeur. On peut, de nos jours encore, acheter un parapente et s’envoler avec, en étant en règle (à la condition d’être assuré en RC aérienne, seule exigence réglementaire). On peut tout autant fabriquer un parapente, le produire en série et le vendre, les homologations existantes n’ayant, elles non plus, aucun caractère obligatoire (en France).
Toutefois, pour enseigner contre rémunération, il convient, vis-à-vis du droit, d’être titulaire des qualifications homologuées conjointement par les fédérations et le Ministère des sports. Idem en compétition, sur certains sites, etc.

Il en est de même pour tous les sports. Je peux acheter un vélo et rouler avec (en respectant le code de la route dont personne n’aura contrôlé ma connaissance). Si j’apprends à mon gamin à faire du vélo, j’ai le droit. Si je veux enseigner au môme du voisin contre rémunération (même contre une Kro), je dois être BE vélo.

Ainsi, la FFVL, délégataire des formations, a mis en place ses propres cursus, labels, livrets de progression, qualifications, etc., qu’elle gère seule, qu’elle impose aux écoles et structures qui lui sont affiliées et qui n’ont, encore une fois, aucun caractère obligatoire hors FFVL (et FFP), sauf dans les cas précisés. Toutefois il apparaît que tout le système fonctionne et que l’écrasante majorité des structures (pour ne pas dire toutes), respectent les règles librement consenties. Il existe à travers la France un maillage très important de bénévoles (ou non), qui jouent le jeu et s’autocontrôlent mutuellement et régulièrement, comme dans tous les sports un tant soit peu structurés.

Puis est apparu l’ULM, initialement PUL motorisé. Les autorités ont considéré que l’installation d’un moteur le rendait apte au voyage, donc à une plus grande liberté de mouvement dans les espaces aériens. Il a donc été décidé que c’était un avion à part entière (au sens du code de l’aviation civile) et qu’à ce titre il devait être mis sous tutelle de la DGAC (aviation civile). C’est donc la DGAC qui décide, décrète, gère et impose les brevets, homologations, etc.
La FFPlUM, qui regroupe les ULMistes qui veulent bien s’y reconnaître (soit environ 75% d’entre eux à ce jour selon mes estimations), n’a qu’un rôle consultatif et aucun pouvoir décisionnaire. Elle a mis en place des labels, cursus de formation et autres, mais qui ne peuvent, en aucun cas, remplacer ce qu’impose la loi et qui sont, par ailleurs, trop faiblement suivis pour avoir une quelconque valeur, la FFPlUM ne se donnant pas, à mon avis, les moyens de ses ambitions.
Le cursus de formation, les critères d’homologation et autres exigences réglementaires sont édictés par la DGAC et elle seule a le pouvoir de contrôler ce qu’il se passe. Or, ce n’est pas avec 10 fonctionnaires par région, par ailleurs occupés à bien d’autres choses, que cela est possible…

D’où nos textes de lois totalement inadaptés au paramoteur et les disparités observables dans les formations ULM, au contraire de ce que l’on voit dans le vol libre, où les choses, bien qu’imparfaites, sont bien davantage suivies et homogènes.

En espérant que ces quelques éléments factuels éclaireront les questionnements.

Beaux vols,

P-J
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Jean le Camus
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 102
Inscription: 23 Aoû 2013, 11:54
Nombre de vols: 0
Localisation: Paris / Rabat

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar poneyvolant » 24 Aoû 2013, 17:53

Pierre-Jean le Camus a écrit:Salut,

Puis est apparu l’ULM, initialement PUL motorisé. Les autorités ont considéré que l’installation d’un moteur le rendait apte au voyage, donc à une plus grande liberté de mouvement dans les espaces aériens. Il a donc été décidé que c’était un avion à part entière (au sens du code de l’aviation civile) et qu’à ce titre il devait être mis sous tutelle de la DGAC (aviation civile). C’est donc la DGAC qui décide, décrète, gère et impose les brevets, homologations, etc.
La FFPlUM, qui regroupe les ULMistes qui veulent bien s’y reconnaître (soit environ 75% d’entre eux à ce jour selon mes estimations), n’a qu’un rôle consultatif et aucun pouvoir décisionnaire. Elle a mis en place des labels, cursus de formation et autres, mais qui ne peuvent, en aucun cas, remplacer ce qu’impose la loi et qui sont, par ailleurs, trop faiblement suivis pour avoir une quelconque valeur, la FFPlUM ne se donnant pas, à mon avis, les moyens de ses ambitions.
Le cursus de formation, les critères d’homologation et autres exigences réglementaires sont édictés par la DGAC et elle seule a le pouvoir de contrôler ce qu’il se passe. Or, ce n’est pas avec 10 fonctionnaires par région, par ailleurs occupés à bien d’autres choses, que cela est possible…

D’où nos textes de lois totalement inadaptés au paramoteur et les disparités observables dans les formations ULM, au contraire de ce que l’on voit dans le vol libre, où les choses, bien qu’imparfaites, sont bien davantage suivies et homogènes.

En espérant que ces quelques éléments factuels éclaireront les questionnements.

Beaux vols,

P-J


Salut pierre jean

c'est l'inadapté social ;)

bon mon point de vue n'engage que moi, ( et pas encore ma nouvelle fonction dans la dernière commission ffplum )

je n'ai pas assez d'ancienneté dans le monde fédéral qu'elle soit ffvl et ffplum ou pulma , etc... j'y ai adherer ( ffplum ) assez tardivement car d'ailleurs entre 90 et 2005 , je ne savait même pas que ca existait ...Mais j'apprend vite...ou pas !

on ma dit dans ma formation instructeur " vous faites partit du ministère des transport vous ferez passez les brevets de pilotes d'ULM et c'est tout.... et c'est vous qui allez donner les brevets "

Blague a part ....

Mais comme toi je pense qu'il y a du boulot, a faire et c'est peu dire, une homogénéité a avoir......Je suis rentrer a la ffplum quand j'ai passer mon brevet Paramoteur en 2005 ( c'était obligé !!! enfin c'est ce qu'on ma dit ), une bonne grosse vente, une bonne formation bâclée et voili voilou en l'air !

Donc tu vois un gamin dans le monde féderal ;)

j'ai passer ma licence d'instructeur en me disant que j'essaierai de ne pas faire pareil avec mes élèves , j'y arrive presque .....
Bref au départ je me suis rapproché de la fede pour avoir un soutient , pédagogique , logistique ou juste une écoute et je t'avoue, j'ai pas tout eu. Je me suis aperçu que le paramoteur n'était pas super représenté....Apres un passage dans un comité régional ffplum, a la base pour le paramoteur, la j'ai commencer a me rendre compte comment la machine marchait , et je me suis dit ca va pas a être simple .... mais je suis un optimiste et pas ( encore ) polluer par l'aspect purement économique ... D'ou ma venu dans cette commission pour que ( si j'ai bien tous lu freud ) va servir entre autre , justement a ça, défendre les interets du paramoteur quand une chose est décidé a la DGAC , pour que l'on soit consulté en tant que référant ,avant que ce soit écrit dans le marbre ...
Cela induit la sécurité , la pédagogie, la formation ( pilotes et instructeurs ), et la communication, etc , la commission est entrain de faire des groupes pour bosser dessus..

je te fait une réponse rapide , retour de vacance avec les fautes de syntaxe et d'orthographe, tas tout le lot.... mais tu me connais je parle comme j'écrit !

J'espère que Philippe Ganaye et son équipe va avoir les moyens de leurs ambitions pour ce gros chantier et rendez vous dans 4 ans ( enfin j'y crois )

bonne soirée PJ

PS : je suis daccord avec ton texte
Avatar de l’utilisateur
poneyvolant
Pilote
Pilote
 
Messages: 301
Inscription: 23 Avr 2012, 07:44
Localisation: voisines 89
Nombre de vols: 0
GMP: chariot flyproduct
Voile(s): boxer
Localisation: voisines

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Pierre-Jean le Camus » 24 Aoû 2013, 21:23

Salut Laurent,

Petite précision concernant le brevet : c’est la DGAC qui le délivre, sur avis de l’instructeur, et non pas l’instructeur lui-même. Petite subtilité souvent incomprise.

Le monde du paramoteur a généralement l’impression d’être mal représenté par la FFPlUM et à la FFPlUM. J’ai un avis quelque-peu plus nuancé.

Depuis toujours, à l’époque même où on l’appelait encore parapente à moteur et qu’il ne concernait que quelques dizaines d’adeptes, il y eu une commission paramoteur. Avec plus ou moins d’efficacité et de suivi dans le temps, certes, mais elle existe. Il n’a jamais existé, par exemple, de commission « multiaxes » ou « pendulaire »…

Le plus grand nombre de modifications réglementaires négociées par la FFPlUM avec la DGAC ces 15 dernières années concerne le paramoteur. En vrac et j’en oublie : exemption de l’obligation d’emport passager pour les instructeurs, possibilité de ne pas modifier l’identification à la revente (désormais étendue à toutes les classes), spécificités des normes constructeurs plus récemment, dispense de brevet pour les compétiteurs étrangers dont le pays ne l’impose pas, possibilité d’organiser des manips genre slalomania (totalement inimaginable, hélas, pour les autres classes), etc.
Par ailleurs, les moyens dédiés au paramoteur sont bien plus importants que pour d’autres classes : slalomania, justement, dont les équipements, leur transport, mise en ouvre, etc. ont un coût conséquent, par exemple. Enfin et non des moindres : Basse-Ham ; sans la FFPlUM et sa capacité à négocier le contrat d’assurance spécifique et convaincre la DGAC que le bordel organisé est possible et sans risque, le plus grand rassemblement paramoteur au monde, n’existerait pas !

Je ne porte pas ici de jugement de valeur et ne suis pas plus fédéraste que d’autres (je ne suis d’ailleurs pas le dernier à critiquer et assumer), je constate. Du reste, si je devais juger, je serais bien sûr pour qu’on en fasse plus encore !
C’est donc, à mon modeste avis, sur la communication vis-à-vis du monde du paramoteur qu’il faut travailler, pour montrer ce qui est fait et répondre aux grincheux, voire les convaincre de devenir à leur tour des faiseux !

Bon courage ! (sans ironie)

P-J
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Jean le Camus
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 102
Inscription: 23 Aoû 2013, 11:54
Nombre de vols: 0
Localisation: Paris / Rabat

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar tonton phil » 25 Aoû 2013, 23:06

Pour l'historique, une petite rectification, c'est la FFP qui a commencé par tout organiser ( monitorat, organisation des premiers stages...) et non la FFVL 8-) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

http://www.cerpp.fr/historique.html

ci dessus le lien de l'école pyrénéenne de Michel et Monique Sarthe ;)
http://vimeo.com/user3961497/videos

NIVIUK TAKOO 3 39 - GIN CARRERA - MCC INSINIA
Avatar de l’utilisateur
tonton phil
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1242
Inscription: 06 Fév 2013, 13:56
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: soleil et cum
Voile(s): qui vole
Localisation: DTC

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Lagutrop » 27 Aoû 2013, 11:21

En 1988 lors de mes premiers vol en parapente tu pouvais adhérer à la FFP ou FFVL.....
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1344
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar tonton phil » 27 Aoû 2013, 21:11

Lagutrop a écrit:En 1988 lors de mes premiers vol en parapente tu pouvais adhérer à la FFP ou FFVL.....


C'est toujours le cas !!! d'ailleurs tu as aussi le droit de n'adhérer à rien 8-)
http://vimeo.com/user3961497/videos

NIVIUK TAKOO 3 39 - GIN CARRERA - MCC INSINIA
Avatar de l’utilisateur
tonton phil
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1242
Inscription: 06 Fév 2013, 13:56
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: soleil et cum
Voile(s): qui vole
Localisation: DTC

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Lagutrop » 28 Aoû 2013, 18:22

Tu veux dire que l'on peu adhérer à la Fédé de parachutisme pour pratiquer le parapente.....cela n'apporte rien au vol libre, quel est l'intérêt?

Effectivement je ne suis plus fédéré.

J'étais resté à FFPLUM avec un L, le I c'est?
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1344
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Tank » 28 Aoû 2013, 21:30

Lagutrop a écrit:Tu veux dire que l'on peu adhérer à la Fédé de parachutisme pour pratiquer le parapente.....cela n'apporte rien au vol libre, quel est l'intérêt?

Effectivement je ne suis plus fédéré.

J'étais resté à FFPLUM avec un L, le I c'est?


le l est le L et le i est le I
et le O est le o mais pas le 0


:lol: :lol: :lol:
Fly Safe
Avatar de l’utilisateur
Tank
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 719
Inscription: 12 Juil 2012, 18:11
Nombre de vols: 0
Voile(s): Hook 2/Ozone Rush
Localisation: Genève / 74

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar tonton phil » 29 Aoû 2013, 00:09

Lagutrop a écrit:Tu veux dire que l'on peu adhérer à la Fédé de parachutisme pour pratiquer le parapente.....cela n'apporte rien au vol libre, quel est l'intérêt?

Effectivement je ne suis plus fédéré.

J'étais resté à FFPLUM avec un L, le I c'est?


Disons que la FFVL s'est un peu appropriée le parapente, mais au tout début c'est bien des passionnés de la FFP qui ont fait avancer le shmilblick !!!
La FFVL s'est aussi appropriée le kitesurf et même le boomerang dernièrement, bref on va pas polimiquer !!
La réelle plus value de pouvoir adhérer à la FFP quand on fait du parapente, c'est pour les double pratiquants, comme moi, pendant 18 années j'ai adhéré à la FFP car je pratiquais parachutisme et parapente.
Depuis 1 an je suis FFVL et je me demande pourqoi :evil:
http://vimeo.com/user3961497/videos

NIVIUK TAKOO 3 39 - GIN CARRERA - MCC INSINIA
Avatar de l’utilisateur
tonton phil
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1242
Inscription: 06 Fév 2013, 13:56
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: soleil et cum
Voile(s): qui vole
Localisation: DTC

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Pierre-Jean le Camus » 29 Aoû 2013, 11:58

Hello,

Depuis le début, on écrit FFPlUM, le « Pl » signifiant planeur et un « L » majuscule ne signifiant rien du tout : Fédération Française de Planeur Ultraléger Motorisé.

L’actuelle équipe fédérale, plus précisément son ex-responsable communication, a décidé d’y mettre une majuscule, qui n’a aucun sens et suscite la colère des fondateurs de la FFPlUM.

Pour ma part, je m’en tiens donc à ce qui a été inventé par mes « pères » et, surtout, ce qui signifie quelque-chose.

Beaux vols,

P-J
Avatar de l’utilisateur
Pierre-Jean le Camus
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 102
Inscription: 23 Aoû 2013, 11:54
Nombre de vols: 0
Localisation: Paris / Rabat

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Lagutrop » 29 Aoû 2013, 19:55

Merci de m'avoir tous éclairer sur cette bizarrerie de L non de i non de l ou de I.....encore un énarque qui à réfléchit longtemps pour pas grand chose.
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1344
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar MichelM » 30 Aoû 2013, 23:08

tonton phil a écrit:Disons que la FFVL s'est un peu appropriée le parapente, mais au tout début c'est bien des passionnés de la FFP qui ont fait avancer le shmilblick !!!
La FFVL s'est aussi appropriée le kitesurf et même le boomerang dernièrement, bref on va pas polimiquer !!
La réelle plus value de pouvoir adhérer à la FFP quand on fait du parapente, c'est pour les double pratiquants, comme moi, pendant 18 années j'ai adhéré à la FFP car je pratiquais parachutisme et parapente.
Depuis 1 an je suis FFVL et je me demande pourqoi :evil:


Ben si on va polémiquer (c'est toi qui a commencé :D )

Non la FFVL ne s'est pas "approprié" le parapente.
Il s'est passé ce qu'il se passe à chaque fois qu'une nouvelle activité apparaît et est plus ou moins dérivée d'une autre.
Les anciens et autres gardiens du temple observent ça d'un air circonspect et se disent "houla c'est quoi ces beatniks ?"
Alors oui, les 1ers vols de pente avec les Bosson et Cie ont été faits avec des parachutes, mais par après le matériel et la pratique ont bien changés, et quand ça a évolué la FFP a suivi le mouvement assez moyennement (on ne va pas refaire l'histoire).
La discipline s'est alors plus rapprochée du delta et le ministère J&S ayant le dernier mot la délégation ministérielle pour l'activité a été donnée à la FFVL.
Par après, nombre de clubs ou sections parapente FFP ont basculé vers la FFVL, les rares qui sont restés FFP sont un exotisme.

Reprends l'histoire du snowboard par rapport au ski et c'est la même chose : au début la FF ski ne s'y intéresse pas, les snowboardeurs s'organisent eux-mêmes (formations, compétitions,...), et une fois que ça a marché et qu'il y a eu plein de pratiquants, ô comme c'est bizarre, là la FF ski est revenu s'y intéresser.

Ensuite rajoute à ça un autre phénomène intervenu entretemps : l'Etat doit économiser des sous, et donc décide de ne plus multiplier les fédérations sportives (et donc les CTN détachés dans les fédés etc etc...).
Donc quand une nouvelle activité apparaît on ne va plus créer une nouelle féfé mais en trouver une d'attache.
Et voila donc par exemple le kitesurf qui pointe le bout de son nez.
Même phénomène qu'avec le snowboard et le ski, a priori on aurait mis cette activité à la FF voile mais là aussi les gardiens du temple n'ont rien voulu savoir.
C'est là que le kitesurf a été fourgué à la FFVL (c'est vrai que ça vole aussi un peu :mrgreen: ).
Ce n'est donc pas la FFVL qui s'est "approprié" le kitesurf comme tu l'écris.
Et même que malgré tout, la FFVL a beaucoup aidé à développer le kitesurf (au détriment parfois des autres activités historiques), et qu'une fois que c'était bien lancé la FF voile aurait bien voulu le récupérer alors qu'au début ils n'en voulaient pas !

Dans le même ordre des choses, quand le boomerang a commencé à vouloir s'organiser (circuits compètes,...), pour l'Etat pas question de créer une nouvelle fédé, mais donc de trouver une fédé d'attache, et comme ça vole aussi un peu ces trucs-là, c'est comme ça que la délégation a été donnée à la FFVL.
Et donc là aussi ce n'est pas la FFVL qui se l'est "approprié" comme tu l'écris, au contraire elle n'a pas grand chose à y gagner (peu d'adhérents supplémentaires mais de nouvelles dépenses).

Etc etc... (là j'abrège)

Pour l'historique du paramoteur et pourquoi on en est arrivé à la situation actuelle, tout a été très bien résumé dans des messages précédents, en rappelant que la FFPLUM n'est pas une fédération sportive (le but ici étant de faire l'historique et pas de juger le bien-fondé ou pas de la chose, ça c'est encore un autre sujet).

Et concernant ta double pratique, si pour toi le parapente est secondaire et que tu ne fais pas de compétition, c'est compréhensible que tu te poses des questions sur la double affiliation.
De mon coté j'ai été parachutiste un moment, et si je m'y remettais je serais FFP ET FFVL et je le justifierais : c'est pas la FFP qui contribue au développement et à l'organisation du parapente, tout comme c'est pas la FFVL qui s'occupe du parachutisme, délégations ministérielles obligent.

Voila, en abrégé.
MichelM
Pilote
Pilote
 
Messages: 299
Inscription: 30 Avr 2012, 12:56
Nombre de vols: 0

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar tonton phil » 31 Aoû 2013, 08:15

Euh, Michel, c'est bien abrégé ton truc, je reste quand même persuadé qu'à l'époque le FFP aurait aimé garder le parapente sous sa tutelle :roll:
Sinon, je ne pratique plus le parachutisme, donc je me suis replié à la FFVL depuis peu :!:
http://vimeo.com/user3961497/videos

NIVIUK TAKOO 3 39 - GIN CARRERA - MCC INSINIA
Avatar de l’utilisateur
tonton phil
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1242
Inscription: 06 Fév 2013, 13:56
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: soleil et cum
Voile(s): qui vole
Localisation: DTC

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar Lagutrop » 31 Aoû 2013, 08:17

Historiquement du coté de Mieussy ce sont des parachutistes qui ont crée cette nouvelle activité de "vol de pente" pour s'entrainer à la PA tout en réalisant l'économie de l'avion. Voila le pourquoi de la FFP....
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1344
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax

Re: FFVL / FFPlUM

Messagepar chabi974 » 31 Aoû 2013, 09:12

Bonjour
Pour en revenir à cette histoire de L ou l, il me semble que quand j'ai fait ma formation le sigle était F F P U L M, qui sont justement les initiales de Fédération Française de Planeur Ultra Léger Motorisé. Alors je suppose que c'est devenu FFPLUM parce que c'est plus facile à retenir et en plus le "PLUM" évoque la plume, donc le vol ?
chabi974
Sur le déco
Sur le déco
 
Messages: 20
Inscription: 04 Aoû 2013, 08:57
Nombre de vols: 50
Type de vols préférés: Balade
GMP: Fly 100 Evo
Voile(s): Eden 2
Localisation: Réunion


Retourner vers Administratif et Législation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité