Completement démotivé

Vous trouverez aussi l'annuaire des écoles

Completement démotivé

Messagepar jackarter » 14 Oct 2017, 13:28

Bonjour à tous,

C'est avec ce titre un peu défaitiste que je poste pour la 1ere fois, sur ce forum.
sinon, j'ai 56 ans, me situe dans le centre de la France.
Je suis éducateur sportif, titulaire de 2 BEES.
Pour en revenir au sujet, j'ai commencé la formation mi-juillet, et j'ai obtenu le théorique début septembre.
Je galère depuis le début à me débattre au gonflage,entre 1 et 3 fois/semaine, dans des conditions pas tjs adaptée, bref faut faire avec.
Évidemment, tjs pas de vol au compteur, normal vu que je ne suis pas prêt.

Par ailleurs j'accroche pas du tout avec l'instructeur, mais n'en dirais pas plus.
Si ce n'est que, par exemple, il est absent ces 4 jours ci. Dommage, 4 jours de grand beau, pdt lesquels j'aurai bien aimé m'entrainer au gonflage, je lui ai suggéré de me prêter une vielle voile de gonflage pour me permettre d'en faire un peu au terrain et profiter des top conditions qui vont durer jusqu'à lundi ou mardi...

Bah nan, refus dudit instructeur.

Si j'ajoute que je ne progresse pas du tout en sensation et en maîtrise de gonflage, je pense que je vais laisser tomber. De plus la lecture de la rubrique accident montre qu'ils sont tout de même fréquents, et qu'en général on s'en sort pas indemne.

J'étais pourtant super motivé par cette discipline, puis j'ai du temps dispo pour obtenir ce brevet, mais le corps encadrant m'en a quasiment dégouté.

Certain d'entre vous ont-ils connu cet engouement au début, puis finalement l'abandon du projet ?
jackarter
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 5
Inscription: 14 Oct 2017, 13:05
Nombre de vols: 0
Localisation: centre

Re: Completement démotivé

Messagepar jean michel » 14 Oct 2017, 14:48

salut
La seule et unique chose a faire si tu veux un jour voler avec plaisir
c'est de changer d'école et d’avoir un bon feeling avec l'instructeur et de bon contacts avec les pilotes du club
pour les accident c'est un autre débat , mais quand tu fait du vélo tranquille tu tombe pas
courage ça vaut le coup :para:
mirond'ailes 47800
Si haut qu'on monte on fini toujours par des cendres
Avatar de l’utilisateur
jean michel
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1359
Inscription: 07 Fév 2014, 13:58
Localisation: 47200 birac/trec
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: fly 100 sur p2air
Voile(s): dakota _ Spyder
Localisation: miramont de g

Re: Completement démotivé

Messagepar hermine » 14 Oct 2017, 16:14

Salut ,
D'accord avec Jean-Mi.
Dans ma région aussi , il existe une école où l'instructeur n'est pratiquement jamais là , mais présent pour encaisser , préfère faire des baptêmes
en autogire , c'est plus rentable ...
Un collègue de ma commune voisine a jeté l'éponge ( avait le théorique depuis longtemps ) , j'ai beau le persuader de continuer en changeant d'école ...
Un autre vole ( déjà une dizaine ) mais n'est pas breveté ( doit passer le théorique le mois prochain ) , bien sûr , je lui ai dit que c'était une situation dangereuse pour lui
( pas d'immat , pas de brevet licence ), et tout ça avec la même école ...

Le conseil que l'on peut te donner , c'est changer d'école , ce serait la meilleure chose , bien que tu subisses un préjudice financier ....

Courage , t'es pas loin du but : VOLER !!!!

Tiens nous au courant .
Avatar de l’utilisateur
hermine
Pilote
Pilote
 
Messages: 264
Inscription: 22 Avr 2012, 14:52
Nombre de vols: 250
Type de vols préférés: Balade
GMP: Mikalight GN 125
Voile(s): BOXER M
Localisation: Golfe du Morbihan

Re: Completement démotivé

Messagepar kiko » 14 Oct 2017, 16:31

Complètement d'accord.
Tout ce qui ne me tue pas....... Devrait courir.
Avatar de l’utilisateur
kiko
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 4612
Inscription: 05 Oct 2012, 16:22
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Biplace
GMP: fenix/503
Voile(s): bulldog
Localisation: Skopje (Macédoine)

Re: Completement démotivé

Messagepar Karba78 » 14 Oct 2017, 17:09

Malheureusement pas facile de trouver une bonne école près de chez soi.
- entre les écoles labellisées Air A.....re qui ne vivent que en vendant du materiel, et qui te virent si tu achètes ailleurs, ou encore qui ne te donne pas ton brevet tant que tu n as pas acheté un GMP et/ou une voile pour près de 10 000 euros
- les petites écoles indépendantes qui ne peuvent décemment pas vivre de la formation car ils n ont pas assez de membres a l année pour payer les frais fixes (location du terrain, assurance, materiel, etc et donc favorisent les activités qui sont plus rénumeratrices (tandem, bapteme); parfois pour des questions de survie professionnelle.
- il y a malgré tout quelques très bonne écoles avec des gens très sérieux, transparents et une activité suffisante pour se permettre d offrir des formations a prix raisonnable.
Meme si je comprends les difficultés de certains, je deplore le manque de transparence et d honnêteté lors de l inscription a la formation. tu n est malheureusement pas le seul otage d une école et d un instructeur pas très transparent.
Je te conseille aussi de laisser tomber et d essayer de récupérer une partie du montant versé; et de trouver un bonne école et un bon instructeur, il y en a plein; et avec ton théorique en poche ca devrait aller assez vite.
courage tu y es presque.
Karba78
Sur le déco
Sur le déco
 
Messages: 25
Inscription: 30 Juil 2016, 09:20
Nombre de vols: 50
Localisation: 78

Re: Completement démotivé

Messagepar jackarter » 14 Oct 2017, 17:43

Merci pour vos réponses.
Mais je veux préciser que je ne mets pas en cause l'intégrité et l'investissement de l'instructeur, qui est quand même assez irréprochable de ce point de vue. J'ai peut être pas été très clair sur ce point.
Il sait être dispo quand il faut, puis il a déjà formé bon nombre de pilotes. ça tient donc plus du feeling, probablement. Mais l'instructeur n'est pas le problème.
Puis là c'est juste que ça tombe mal sur cette belle période, et je regrette son refus de me prêter du matos 'qui craint rien' (sellette/voile), car j'aurai pu progresser.

Avec une interruption d'environ 1 mois, au total, j'ai du pratiquer une dizaine de séance de gonflage, et c'est encore pas concluant..
jackarter
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 5
Inscription: 14 Oct 2017, 13:05
Nombre de vols: 0
Localisation: centre

Re: Completement démotivé

Messagepar herjo » 14 Oct 2017, 18:22

Voici comment j'ai démarré. Ca peut vous être utile.
Je me souviens que j'avais acheté une voile Edel déclassée, d'occasion (250e je crois) juste pour apprendre à la gonfler, gonfler et gonfler encore. Le but était de la finir à force de gonflages de dos, de face, sans vent, avec vent et voire même trop de vent, couché sur le dos, arraché par une petite bourrasque... toutes les situations.
Aucune peur de l'abîmer, vu que je l'avais acheté pour ça. Je me disais que tout ce que j'apprends là m'évitera de faire des bêtises avec une neuve. Depuis 2000, je n'ai jamais endommagé une de mes voiles.
Je l'ai revendue ensuite trois fois rien sur lbc, à un apprenti pilote désireux de faire pareil. J'ai trouvé que ça avait été une bonne idée.
Où je veux en venir, c'est qu'un instructeur va vous apprendre les rudiments du gonflage mais qu'ensuite le feeling est le fruit d'un nombre important de répétitions d'un geste et ça; ça ne se transmet pas car ça s'acquiert par soi-même. J'ai passé des mois à gonfler (entre copains c'est sympa, on y allait ensemble le soir après le boulot, juste pour ça).
J'en ai sué des litres ... maintenant (j'ai 54 ans, brevet en 2000) je retrouve très vite mes sensations pour gonfler (je ne pratique pas bcp) et ça c'est "gravé" en moi, au sens propre.
Conclusion : il y a une part de travail perso importante au delà de l'enseignement. La maîtrise de la voile c'est les 3/4 du boulot ... mais paradoxalement ça a été pour moi des bons moments (sans formateur, juste entre copains).
Les instructeurs ne sont pas là pour rigoler non plus : ils vont vous délivrer un papier qui vous autorise à aller dans les airs : c'est pas rien tout de même. C'est une responsabilité.
Comme vous êtes sportif, vous n'aurez pas de mal à porter le moteur, le théorique c'est fait. Y plus qu'à ... s'entraîner à gonfler. Quand vous y arriverez bien, accrochez derrière vous un bidon d'eau de 20l (rempli !). Quand vous aurez maîtrisé cet handicap en face voile et dos voile eh bin ... je pense que vous serez prêt.
Peut être un petit conseil pour les gonflages : la voile a une certaine inertie et de volume (d'air interne aussi) et donc de lenteur de réaction. Cela nécessite d'anticiper dès le début du commencement d'une réaction. En cours de réaction c'est tout juste, et réaction bien démarrée c'est bien souvent trop tard (par pour tous, après on apprend à la "récupérer").
C'est simplement ça qu'il faut apprendre à maîtriser. Sentir la voile c'est comprendre ses contraintes dynamiques au moment présent. Vous avez 1 à 2 secondes pour ça.
Un cerveau ne peut pas analyser tout ça en si peu de temps, c'est pour ça que cette compréhension doit être automatique; donc le fruit d'une répétition.
En ce qui concerne les relations avec votre instructeur : dites lui ce que vous ressentez et faites lui part de vos envies, de votre plaisir de découvrir cette discipline. La communication permet bien souvent de faire disparaître les incompréhensions et de nourrir l'amitié.
Demandez ses conseils et faites lui part de vos difficultés et de vos apprentissages. "Ca soir, ça a été un peu mieux, je l'ai mieux ressentie etc"
Tout instructeur est une personne qui a délibérément décidé de "donner sa vie professionnelle" à cette discipline. Faut le faire qd même. En dehors du fait qu'il faut bien qu'il mange comme nous tous, il y a forcément au fond de lui celui que vous êtes maintenant et que lui même a été à ses propres début. Ca devrait faire une liaison solide entre vous.
Alors : au boulot et montrez lui que vous avez progressé. J'ai donné une vieille voile à un copain car il veut passer du parachutisme au paramoteur (pb de gonflage aussi, comme quoi c'est récurrent). Si j'avais su, je vous l'aurais filé.
Vous avez déjà fait un vol biplace de début de formation ? (de mon temps c'était compris dedans) Si oui, alors ? c'était bien ? Ca vous a plu ? C'est ça qu'il faut garder en tête : votre intérêt pour cette nouvelle discipline, rien que le positif.

Voilà, c'était ce que j'avais envie de vous dire, espérant que ça vous rassure car je suis passé par là aussi. Et ça serait moins gratifiant pour soi si c'était simple non ?
Ca se mérite de voler ...remarquez qu'on est pas fait pour ça sinon on serait nés avec des plumes ;-)
C'est bcp d'efforts, on le sait tous, ça prend des mois, pour découvrir des sensations introuvables ailleurs. Elles valent le coup, ça on vous le dit tous

Salutations aéronautiques ! futur paramotoriste
herjo
Pilote
Pilote
 
Messages: 137
Inscription: 17 Aoû 2017, 21:58
Localisation: Linselles
Nombre de vols: 100
Type de vols préférés: Balade
GMP: Adventure A3, MZ34
Voile(s): Smart, Swing
Localisation: Nord

Re: Completement démotivé

Messagepar Lagutrop » 14 Oct 2017, 18:31

Tu es dans la parties la plus ingrate de la formation, maitriser le gonflage. Ne te démotive pas, ne lâche pas l'affaire, travail tous les points qui te font défaut. Ton instructeur verra bien l'effort et le résultat, et te fera passer à l'étape suivante.....

Pour le prêt du matos, c'est son choix de professionnel de ne pas te laisser seul avec du matos sans son contrôle...pourquoi pas.
Bons vols, fly safe..
Lagutrop
Avatar de l’utilisateur
Lagutrop
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1446
Inscription: 16 Juin 2012, 08:56
Nombre de vols: 0
Localisation: Oyonnax

Re: Completement démotivé

Messagepar marsouin » 14 Oct 2017, 20:46

hello jackarter si tu dis toi meme que l'instructeur fait correctement son boulot c'est une bonne nouvelle il n'y a donc pas de raison d'en changer
il faut comprendre aussi que les instructeurs peuvent avoir des empechements
si tu es dans la région centre ces jours sont certes très ensoleillés mais pas forcément si propices pour gonfler car il fait très chaud et çà turbule (cond d'été)
tu as commencé ta formation mi juillet ce n'est pas vieux donc d'accord avec ce qui a été dit avant : persévères et ronges ton frein
à travers ton mess apparait clairement tes doutes sur tes envies ou tes craintes ç'est parfaitement louable et respectable de ta part j'ai envie de te dire que tu as aussi besoin de faire ce travail dans ta tete : souhaites tu réellement voler
en paramoteur ? quand tu t'es inscrit avait tu intégré que ta formation mettrait un "temps certain" ?on est tous passé par là plus en moins bien selon les écoles par ou on est passé.Il y a clairement un écrémage à ce niveau et oui pas
mal d'élèves arretent avant d'avoir fait leur 1er vol. Je trouve dommage c'est plutot une erreur d'aiguillage dans ce cas ..
je te conseille donc en premier à t'interroger sur tes vraies motivations si elles sont solides tu passeras clairement l'épreuve.Et ne te dis pas que parce que l'hiver arrive çà va etre plus difficile : c'est l'inverse
donc prends aussi le temps
çà en vaut la peine je te souhaite de réussir
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2538
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 549
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Completement démotivé

Messagepar marsouin » 14 Oct 2017, 22:32

en ce qui concerne les écoles adventure il en existe des bonnes preuve en est mon pote eric a été breveté ce matin pourtant il n'a rien acheté
merci phil meme si on dit que tu es parfois un peu dur tous tes élèves disent que tu leur a prodigué des bons conseils
il va me faire la pige!
bravo à toi phil et à eric bien sur
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2538
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 549
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Completement démotivé

Messagepar marsouin » 14 Oct 2017, 22:34

je parle de BRETAGNE PARAMOTEUR et de Philippe Haye
merci phil pour mon pote
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2538
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 549
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Completement démotivé

Messagepar hermine » 14 Oct 2017, 23:04

+1 , formé par P.Haye , il gueule souvent ( pas trop pédagogue le bougre !!) mais très bon instructeur ...
On l'avait baptisé Aigle IV ( en anglais EAGLE Four = Il gueule fort !!!)
Avatar de l’utilisateur
hermine
Pilote
Pilote
 
Messages: 264
Inscription: 22 Avr 2012, 14:52
Nombre de vols: 250
Type de vols préférés: Balade
GMP: Mikalight GN 125
Voile(s): BOXER M
Localisation: Golfe du Morbihan

Re: Completement démotivé

Messagepar fabelo » 15 Oct 2017, 08:22

perso, j'ai utilisé la même technique que herjo, j'ai acheté une vielle voile, une selette, et je m'entrainais le soir et les weekend par tout temps. quand je retournais a l'école, c'était pour le paufinage et corriger les petites erreurs.
Mais sur plus d'une cinquantaine d'heures de gonflage (chiffre approximatif) seulement une dizaine était faites a l'école...
Avatar de l’utilisateur
fabelo
Volant amateur
Volant amateur
 
Messages: 74
Inscription: 02 Oct 2015, 12:30
Nombre de vols: 0
GMP: pap top 80
Voile(s): boxer et Gofly2
Localisation: 49

Re: Completement démotivé

Messagepar jackarter » 15 Oct 2017, 16:51

Hello tlm,

Vos msg me confortent dans la nécessité de persévérer, c'est juste que pour les dernières séances effectuées, c'était presque une corvée d'y aller, alors que je me faisais une joie d'acquérir ce brevet et voler.
J'ai pourtant, en principe, des aptitudes à pratiquer pas mal de sports, et en général, de m'y faire assez vite. Bah là c'est vraiment pas le cas.

marsouin a écrit: souhaites tu réellement voler en paramoteur ? quand tu t'es inscrit avait tu intégré que ta formation mettrait un "temps certain" ?on est tous passé par là plus en moins bien selon les écoles par ou on est passé.Il y a clairement un écrémage à ce niveau et oui pas mal d'élèves arretent avant d'avoir fait leur 1er vol.
Je trouve dommage c'est plutot une erreur d'aiguillage dans ce cas ..
je te conseille donc en premier à t'interroger sur tes vraies motivations si elles sont solides tu passeras clairement l'épreuve.Et ne te dis pas que parce que l'hiver arrive çà va etre plus difficile : c'est l'inverse
donc prends aussi le temps
çà en vaut la peine je te souhaite de réussir


J'ai réellement envie de voler oui. J'ai été longtemps en montagne, (BE ski alpin), et j'ai fait quelques 'pentes écoles' en parapente, c'est vraiment des sensations à gros kif :)
Et vu que j'ai du temps dispo ces temps-ci, j'avais bien la notion de la durée de la formation, mais ne m'attendais pas à caler autant sur le gonflage.

En tout cas, j'apprécie vos encouragements :

herjo a écrit:Voici comment j'ai démarré. Ca peut vous être utile.
Je me souviens que j'avais acheté une voile Edel déclassée, d'occasion (250e je crois) juste pour apprendre à la gonfler, gonfler et gonfler encore. Le but était de la finir à force de gonflages de dos, de face, sans vent, avec vent et voire même trop de vent, couché sur le dos, arraché par une petite bourrasque... toutes les situations.
Aucune peur de l'abîmer, vu que je l'avais acheté pour ça. Je me disais que tout ce que j'apprends là m'évitera de faire des bêtises avec une neuve. Depuis 2000, je n'ai jamais endommagé une de mes voiles.
Je l'ai revendue ensuite trois fois rien sur lbc, à un apprenti pilote désireux de faire pareil. J'ai trouvé que ça avait été une bonne idée.
Où je veux en venir, c'est qu'un instructeur va vous apprendre les rudiments du gonflage mais qu'ensuite le feeling est le fruit d'un nombre important de répétitions d'un geste et ça; ça ne se transmet pas car ça s'acquiert par soi-même. J'ai passé des mois à gonfler (entre copains c'est sympa, on y allait ensemble le soir après le boulot, juste pour ça).
J'en ai sué des litres ... maintenant (j'ai 54 ans, brevet en 2000) je retrouve très vite mes sensations pour gonfler (je ne pratique pas bcp) et ça c'est "gravé" en moi, au sens propre.
Conclusion : il y a une part de travail perso importante au delà de l'enseignement. La maîtrise de la voile c'est les 3/4 du boulot ... mais paradoxalement ça a été pour moi des bons moments (sans formateur, juste entre copains).
Les instructeurs ne sont pas là pour rigoler non plus : ils vont vous délivrer un papier qui vous autorise à aller dans les airs : c'est pas rien tout de même. C'est une responsabilité.
Comme vous êtes sportif, vous n'aurez pas de mal à porter le moteur, le théorique c'est fait. Y plus qu'à ... s'entraîner à gonfler. Quand vous y arriverez bien, accrochez derrière vous un bidon d'eau de 20l (rempli !). Quand vous aurez maîtrisé cet handicap en face voile et dos voile eh bin ... je pense que vous serez prêt.
Peut être un petit conseil pour les gonflages : la voile a une certaine inertie et de volume (d'air interne aussi) et donc de lenteur de réaction. Cela nécessite d'anticiper dès le début du commencement d'une réaction. En cours de réaction c'est tout juste, et réaction bien démarrée c'est bien souvent trop tard (par pour tous, après on apprend à la "récupérer").
C'est simplement ça qu'il faut apprendre à maîtriser. Sentir la voile c'est comprendre ses contraintes dynamiques au moment présent. Vous avez 1 à 2 secondes pour ça.
Un cerveau ne peut pas analyser tout ça en si peu de temps, c'est pour ça que cette compréhension doit être automatique; donc le fruit d'une répétition.
En ce qui concerne les relations avec votre instructeur : dites lui ce que vous ressentez et faites lui part de vos envies, de votre plaisir de découvrir cette discipline. La communication permet bien souvent de faire disparaître les incompréhensions et de nourrir l'amitié.
Demandez ses conseils et faites lui part de vos difficultés et de vos apprentissages. "Ca soir, ça a été un peu mieux, je l'ai mieux ressentie etc"
Tout instructeur est une personne qui a délibérément décidé de "donner sa vie professionnelle" à cette discipline. Faut le faire qd même. En dehors du fait qu'il faut bien qu'il mange comme nous tous, il y a forcément au fond de lui celui que vous êtes maintenant et que lui même a été à ses propres début. Ca devrait faire une liaison solide entre vous.
Alors : au boulot et montrez lui que vous avez progressé. J'ai donné une vieille voile à un copain car il veut passer du parachutisme au paramoteur (pb de gonflage aussi, comme quoi c'est récurrent). Si j'avais su, je vous l'aurais filé.
Vous avez déjà fait un vol biplace de début de formation ? (de mon temps c'était compris dedans) Si oui, alors ? c'était bien ? Ca vous a plu ? C'est ça qu'il faut garder en tête : votre intérêt pour cette nouvelle discipline, rien que le positif.

Voilà, c'était ce que j'avais envie de vous dire, espérant que ça vous rassure car je suis passé par là aussi. Et ça serait moins gratifiant pour soi si c'était simple non ?
Ca se mérite de voler ...remarquez qu'on est pas fait pour ça sinon on serait nés avec des plumes ;-)
C'est bcp d'efforts, on le sait tous, ça prend des mois, pour découvrir des sensations introuvables ailleurs. Elles valent le coup, ça on vous le dit tous

Salutations aéronautiques ! futur paramotoriste


Herjo, merci pour ce retour d'expérience.

Clair que la possibilité de s'entrainer avec son matos, à son rythme, sans pression, est surement un gage de progression, je vais regarder ça.
Sinon non, pas de baptême biplace proposé, donc j'ai jamais volé en paramoteur.

Thanks à tous pour votre soutien et j'espère bientôt changer le titre de ce topic lol ^^
jackarter
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 5
Inscription: 14 Oct 2017, 13:05
Nombre de vols: 0
Localisation: centre

Re: Completement démotivé

Messagepar youcoulélé56 » 15 Oct 2017, 17:32

Bonjour
Pour apprendre le paramoteur faut la niack :hola:
Avatar de l’utilisateur
youcoulélé56
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 662
Inscription: 20 Avr 2012, 20:47
Nombre de vols: 0
GMP: pap
Voile(s): synthésis
Localisation: morbihan

Suivante

Retourner vers Apprentissage / Formation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité