Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Secours, accidents et analyse, port du casque ...

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar gericoptere » 26 Nov 2016, 12:31

Pour moi la capuche n'est pas le responsable dans cette histoire.
Le moteur de notre machine est sensé pouvoir tomber en panne à n'importe quel moment du vol, déco compris, capuche ou pas capuche !
Décoller gaz à fond avec une grande poussée ne peut être converti en palier de prise de vitesse sous nos parapentes, c'est ainsi.
En cas de coupure moteur brusque, il faut pouvoir encore gérer l'abatée.
Dès qu'on quitte le sol des pieds, il faut réduire les gaz pour préserver un taux de montée encore "gérable" en cas de coupure moteur.
La seule fois où j'ai décollé gaz à fond en solo avec mon chariot poussé par un Rotax 582, c'est la réflexion que je me suis faite : en cas de coupure moteur, j'aurais été dans l'incapacité
d'éviter l'accident !


Récupère bien Fablix, et que ton accident nous rappelle à tous ce dicton repris par Pirelli : la puissance n'est rien sans la maitrise !
brevet mono 1993 biplace 2008....

Il n'y a pas de bons pilotes, que des vieux pilotes ... et comme je ne suis pas bon, je vais essayer de vieillir !
Avatar de l’utilisateur
gericoptere
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2246
Inscription: 23 Avr 2012, 20:54
Nombre de vols: 0
GMP: polini
Voile(s): Hadron
Localisation: Elsaß-Lothringen

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar jean michel » 26 Nov 2016, 12:52

gericoptere a écrit:Pour moi la capuche n'est pas le responsable dans cette histoire.
Le moteur de notre machine est sensé pouvoir tomber en panne à n'importe quel moment du vol, déco compris, capuche ou pas capuche !
Décoller gaz à fond avec une grande poussée ne peut être converti en palier de prise de vitesse sous nos parapentes, c'est ainsi.
En cas de coupure moteur brusque, il faut pouvoir encore gérer l'abatée.
Dès qu'on quitte le sol des pieds, il faut réduire les gaz pour préserver un taux de montée encore "gérable" en cas de coupure moteur.
La seule fois où j'ai décollé gaz à fond en solo avec mon chariot poussé par un Rotax 582, c'est la réflexion que je me suis faite : en cas de coupure moteur, j'aurais été dans l'incapacité
d'éviter l'accident !


Récupère bien Fabix, et que ton accident nous rappelle à tous ce dicton repris par Pirelli : la puissance n'est rien sans la maitrise !

:+1: +2
mirond'ailes 47800
Si haut qu'on monte on fini toujours par des cendres
Avatar de l’utilisateur
jean michel
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1445
Inscription: 07 Fév 2014, 13:58
Localisation: 47200 birac/trec
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: fly 100 sur p2air
Voile(s): dakota _ Spyder
Localisation: miramont de g

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar marsouin » 27 Nov 2016, 00:54

pas besoin d'avoir un 582 pour avoir cette crainte à la lecture de ces accidents récents il est clair qu'une coupure moteur au déco par définition moteur à fond signifie gros risque de casse
certes risque faible mais il existe et peu de chance de s'en sortir à bon compte si çà se produit
preuve que le risque zéro n'existe pas
on peut rajouter que c'est la faute de la machine ou reprendre le fameux adage "c'est toujours la faute du pilote"
pas persuadé de l'interet de ces fameux paliers en déco paramoteur car impossible dévaluer le MOMENT de la panne
planifier un pallier n'empechera pas la panne d'arriver jusque quelques secondes avant qu'on l'ait engagé..ou juste après quand on remet de nouveau les gaz..
un piston qui perce c'est immédiat et si çà arrive à 5 ou 10 metres ..çà ne sert à rien de parler de "pallier"
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2540
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 604
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar jean michel » 27 Nov 2016, 06:20

Le pallier ou gestion des gaz au déco
est la seule solution pour avoir un positionnement correct de la voile
pour éviter une grosse abattée a tout moment du déco lors de la pane ;)
mirond'ailes 47800
Si haut qu'on monte on fini toujours par des cendres
Avatar de l’utilisateur
jean michel
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1445
Inscription: 07 Fév 2014, 13:58
Localisation: 47200 birac/trec
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: fly 100 sur p2air
Voile(s): dakota _ Spyder
Localisation: miramont de g

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar PM-CH » 27 Nov 2016, 09:06

Le palier en paramoteur ne sert à rien car contrairement aux autres ulm, en paramoteur, on ne peut emmagasiner de l'énergie par la vitesse. Palier : Prise de vitesse sans prendre de hauteur.
La seule solution c'est de gérer la puissance afin d'avoir une assiette à cabrer modérée près du sol.
L'autre point important lors de la récupération d'une abatée près du sol c'est de baisser les mains aussi vite que le sol monte. En dessous de 2 mètres sol on ne risque rien à baisser les bras à fond pour bloquer une abatée.
Geste quasi absent sur la vidéo en référence.
Le Petit Suisse Volant !
Avatar de l’utilisateur
PM-CH
Pilote
Pilote
 
Messages: 240
Inscription: 22 Fév 2013, 10:14
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Biplace
GMP: ECO2 Hirth 3202
Voile(s): Play 42 UL
Localisation: CH

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar jean michel » 27 Nov 2016, 13:04

Le palier c'est le fait de stabiliser sa machine parallèle au sol, en prenant de la vitesse par une action mécanique de l'ulm
dans notre cas on provoque le palier par une gestion des gaz
après on peut jouer sur les mots palier pas palier ;)
mirond'ailes 47800
Si haut qu'on monte on fini toujours par des cendres
Avatar de l’utilisateur
jean michel
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1445
Inscription: 07 Fév 2014, 13:58
Localisation: 47200 birac/trec
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: fly 100 sur p2air
Voile(s): dakota _ Spyder
Localisation: miramont de g

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar pou » 27 Nov 2016, 18:12

jean michel a écrit:Le palier c'est le fait de stabiliser sa machine parallèle au sol, en prenant de la vitesse par une action mécanique de l'ulm
dans notre cas on provoque le palier par une gestion des gaz
après on peut jouer sur les mots palier pas palier ;)
eh oui, qu'il est dul de palier français!

--------------> []
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 3928
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar gericoptere » 27 Nov 2016, 22:33

pas persuadé de l'interet de ces fameux paliers en déco paramoteur car impossible dévaluer le MOMENT de la panne
planifier un pallier n'empechera pas la panne d'arriver jusque quelques secondes avant qu'on l'ait engagé..ou juste après quand on remet de nouveau les gaz..
un piston qui perce c'est immédiat et si çà arrive à 5 ou 10 metres ..çà ne sert à rien de parler de "pallier"


.... avoir une coupure moteur à 7m sol avec un taux de montée à 4 m/s ou l'avoir avec un taux de 1.5 m/s, ne se gèrera pas de la même manière !
brevet mono 1993 biplace 2008....

Il n'y a pas de bons pilotes, que des vieux pilotes ... et comme je ne suis pas bon, je vais essayer de vieillir !
Avatar de l’utilisateur
gericoptere
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2246
Inscription: 23 Avr 2012, 20:54
Nombre de vols: 0
GMP: polini
Voile(s): Hadron
Localisation: Elsaß-Lothringen

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar marsouin » 27 Nov 2016, 23:28

certes mais limiter volontairement son taux de montée c'est aussi s'exposer plus longtemps au risque de panne moteur à faible hauteur et donc paradoxalement augmenter les risques
maintenant avec de la puissance une fois décollé arreter d'etre aux gaz comme un bourrin c'est ce que je fais mais je n'appelle pas çà un "palier"
donc effectivement peut etre c'est surtout un probl de sémantique..
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2540
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 604
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar jean michel » 28 Nov 2016, 06:18

je crois que l'on c'est bien compris ;) 66,5% - 33,5% ;)
mirond'ailes 47800
Si haut qu'on monte on fini toujours par des cendres
Avatar de l’utilisateur
jean michel
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 1445
Inscription: 07 Fév 2014, 13:58
Localisation: 47200 birac/trec
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: fly 100 sur p2air
Voile(s): dakota _ Spyder
Localisation: miramont de g

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar Paramoteur-FC » 28 Nov 2016, 08:05

PM-CH a écrit:Le palier en paramoteur ne sert à rien car contrairement aux autres ulm, en paramoteur, on ne peut emmagasiner de l'énergie par la vitesse. Palier : Prise de vitesse sans prendre de hauteur.
La seule solution c'est de gérer la puissance afin d'avoir une assiette à cabrer modérée près du sol.
L'autre point important lors de la récupération d'une abatée près du sol c'est de baisser les mains aussi vite que le sol monte. En dessous de 2 mètres sol on ne risque rien à baisser les bras à fond pour bloquer une abatée.
Geste quasi absent sur la vidéo en référence.

:+1: c'est ce que l'on apprends dans les bonnes écoles !
Paramoteur Plaisir Partage - Aérophile Comtois en toute indépendance - Fredo
Avatar de l’utilisateur
Paramoteur-FC
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 538
Inscription: 28 Aoû 2013, 07:13
Localisation: FRANCHE COMTE
Nombre de vols: 9999
Type de vols préférés: Balade
GMP: SkyMax EOS150
Voile(s): APCO Force
Localisation: Franche-Comté

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar fablyx » 28 Nov 2016, 11:13

Comme souvent c'est un enchainement de causes qui conduit à l'accident :

1 Décollage avec une capuche
2 boite à air positionné de telle sorte qu'elle puisse se boucher facilement
3 gaz à fond pour le déco (c'était mon second essai, pas de vent...)
4 mauvaise gestion de l'abaté (pas d'apprentissage "reflexe" lors de ma formation, pas le temps d'analyser la situation)

Il suffit d'enlever une de ces causes pour supprimer l'accident, ou fortement réduire les conséquences.
Dans l'aéronautique comme dans le nucléaire, comme dans des tas d'autres secteurs d'activité, il convient d'analyser chacune des causes et de proposer une action corrective :

1 le pilote doit vérifier avant chaque décollage qu'aucun vêtement n'est flottant
2 le constructeur positionne autrement ou sécurise la boite à air
3 le pilote réduit les gaz dès que le décollage est acquis
4 l'instructeur apprend à ses élèves la gestion d'une abaté en mode "reflexe", exerce à une panne au décollage.
fablyx
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 818
Inscription: 21 Oct 2012, 12:03
Nombre de vols: 100
Localisation: agen

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar Hénaut » 28 Nov 2016, 13:15

Bonjour
Tout est dit fablyx Bonne analyse Et bons vols à tous
Hénaut
Pilote
Pilote
 
Messages: 279
Inscription: 14 Juin 2014, 18:41
Nombre de vols: 1500
Type de vols préférés: Balade
GMP: Nitro 200
Voile(s): Nucléon xx 26
Localisation: 02420

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar pou » 28 Nov 2016, 14:57

fablyx a écrit:Comme souvent c'est un enchainement de causes qui conduit à l'accident :
4 l'instructeur apprend à ses élèves la gestion d'une abaté en mode "reflexe", exerce à une panne au décollage.

Oui mais c'est comme en 3 axes on ne fait plus dans certaines écoles une vrille. En paramoteur une panne au décollage c'est un risque d'accident, car en biplace c'est le moniteur qui est prêt à reprendre les commandes, nous en apprentissage où l'instructeur ne peut rien faire autre que du théorique pourquoi prendrait il le risque d'un accident , car panne au déco on voit sur ce forum ce que ça donne et en plus avec des pilotes qui ont déjà quelques décos
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 3928
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Premier accident qui termine à l'hôpital : panne au deco

Messagepar Paramoteur-FC » 28 Nov 2016, 15:52

On est a peu dans le même genre d'action qu'un arrondi fait trop haut, qui ne l'a pas fait au début, ou l'instructeur a proximité du sol fait baisser les commandes a fond.
Voir le sol arriver sans rien faire c'est particulier !
Paramoteur Plaisir Partage - Aérophile Comtois en toute indépendance - Fredo
Avatar de l’utilisateur
Paramoteur-FC
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 538
Inscription: 28 Aoû 2013, 07:13
Localisation: FRANCHE COMTE
Nombre de vols: 9999
Type de vols préférés: Balade
GMP: SkyMax EOS150
Voile(s): APCO Force
Localisation: Franche-Comté

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sécurité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron