Voler en été en pleine journée

Tout ce qui est lié au déco, attéro, vol palier.. bref du 'classique'.

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar pou » 23 Juin 2016, 14:15

janosch a écrit:Dire que j'étais venu au paramoteur parce que je trouvais ça moins cher et moins contraignant que l'avion ! En fait c'est presque le contraire :(
Ce sont deux façons différentes de s'envoyer en l'air.
Pour l'avion ce sont des contraintes d'ordre budgétaires, administratives, médicales.
L'avion: tu vas à l'aéroclub
Tu causes avec les pilotes qui ont tout fait, tout vu avec le stylo sur la manche.....au bar.
Tu reserves ton avion, tu fais où on te fait le plein, tu fais ta prévol mais tu ne vois jamais l'interieur
de ce qui peut devenir un instrument létal, tu pars confiant tu reviens content tu donnes ton chèque,
on te rappelle que tu as la visite de contrôle pour ton ppl ou autre chose, que ça te coutera tant et on te souhaite bonne journée.
Condition de vol
- grand beau temps, formidable
- vent, un petit peu brumeux ou la pluie, c'est moche mais tu as reservé et on t'a déjà déduit la première heure de ton compte, donc tu dois consommer
- Zut ! le jour où tu voulais emmener le petit neveu et le voisin on t'annonce que c'est bête mais si tu avais téléphoné 10 mn avant c'était bon mais là .......c'est raté!

En avion tu ne peux pas faire du rada, on va s'inquieter qu'un aéronef soit si bas de plus si tu as un transpondeur, je ne te dis pas la suite.
tu ne vas pas voler à quelques mètres au dessus des falaises en regardant tes copains décoller, enfin il y a mille choses que tu ne peux pas faire ou qui te sont obligatoires
Comme le paramoteur, il est vrai, tu dois faire des bornes pour aller au terrain, toujours le même, en paramoteur si tu décides d'aller voler avec les copains à partir de leurs terrains il n'y aucun problème, tu as ton aéronef avec toi, le tien!!! ... celui que tu ranges dans un coin de la grange ou du garage , celui avec lequel tu ressens toujours les mêmes sensations. Pas celui que le gus d'avant a utiliser sans dire qu'il s'est posé un peu dur sur un terrain ou qu'il trouve que le palonnier est dur à droite mais qui se tait parce qu'il ne veut pas de problème etc...

En paramoteur:
vol en radada au dessus des champs où tu peux voir les oreilles noires des lièvres courant dans les rangs de blé ou autres, où tu peux admirer le vol et la couleur d'un coq faisan ou le vol de perdrix ou la course de chevreuil etc.

Tu peux aller te poser chez René, Jojo ou Nono sans que l'on s'inquiète de ce qui reste dans ton réservoir et que l'on déclenche un quelconque plan d'urgence.

Tu merdes sur le terrain? Il y a toujours une clé à bougie un conseil et aussi un gus qui te remettra ta voile correctement si tu es abordable.
Bref tu as compris qu'il y a du pour et du contre pour l'un et pour l'autre et que les plaisirs que ces deux types de vols procurent ne sont pas les mêmes et pourtant on s'envoie en l'air avec bonheur.
Il est vrai que je ne pourrais pas aller avec mon paramoteur boire le café chez les potes à 300 bornes de là ou louer un machin de 100 ou 200 CV pour y aller......mais que c'est possible quand on a les moyens.

Tu es responsable de toi et de ton materiel, tu as envie d'aller au terrain, tu y vas. Les contraintes dues au CDN n'existent pas, tu vas chez ton médecin habituel pour un suivi habituel pas pour te faire enfler régulièrement de 100 euro en cachant que tu as une migraine persistante depuis 15 jours, pas l'obligation de devoir faire tant d'heures par an avec un contrôle en vol. Par contre si tu es un peu équilibré, ne pas avoir volé pendant un an ne t'interdit pas d'aller voir un instructeur pour redémarrer avec les bons gestes.

Ta phrase :
"Dire que j'étais venu au paramoteur parce que je trouvais ça moins cher et moins contraignant que l'avion !" est exacte mais par contre ne pas s'adapter aux contraintes de la météo en paramoteur est un risque même en avion.
Les gamins dans ma zone roulent en sens interdit, sans casque, avec des bécanes hors la loi, grillent les sémaphores et disent :
Quand j'aurai la majorité j’arrêterais les conneries.
Tu penses que ne pas avoir la patience d'attendre à un feu tricolore à 13-15 ans ça changera à 18 ans?
Tu penses que pour le pilote lambda tenter l'aventure en plein cagnard, ne pas attendre d'avoir une expérience progressive assimilée est raisonnable.
Enfin si tu le fais sans expérience, prends comme il est dit, tes précautions pour ne pas faire du tord à la Gente paramotoriste.

Il faut quand même dire pour aller dans ton sens de tenter l’expérience, que bon nombre de compétiteurs volent aux plus chaudes heures de la journée mais ils ont derrière eux plusieurs centaines ou milliers de vols.
Mes pages paramoteur : http://93kf.alwaysdata.net/
Site généraliste : http://www.poussinb.hebergratuit.net
Et si le Thorium était l'avenir de l'homme et de nos machines?
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2795
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar janosch » 23 Juin 2016, 15:17

Wow Pou, tu m'as ouvert les yeux avec ce joli post :)

Concernant l'aviation certifiée, tu as 100% raison: les contraintes sont financières et surtout administratives, tout est extrêmement contrôlé. Et hors de question d'aller te poser où tu veux, et si tu te vaches, tu repars pas comme ça! (et encore, si tant est que t'as pas cassé l'avion). Par contre c'est moins sensible aux turbulences, on est à l'abri, donc on vole plus souvent.

Mes frustrations perso venaient surtout du fait que dans ma situation, ce loisir me revient très cher : location de voiture, terrain à Tataouine... ajoutons à ça des créneaux horaires hyper restrictifs dûs à la météo (pire, je fais les 150km A/R au terrain, pour arriver sur place et pas pouvoir voler...), et ça me fout le moral dans les chaussettes :(
Maintenant, je dois me botter pour trouver des solutions : acheter une voiture (mais ici le stationnement est totalement prohibitif), déménager à la campagne :) ou alors j'avais pensé demander à mon instructeur si je peux laisser mon matos au hangar du terrain, de toute façon je ne volerai pas vraiment ailleurs, et ça me permet d'y aller en moto. Ouais! Je vais faire ça! :)

Au début je m'étais fait tout un film sur la liberté du paramoteur, les NAVs, aller voir la mer et revenir, je rêvais un peu :) Pour ça le multiaxes s'y prête mieux c'est certain.

Et pour les NAVs hé bien ce sera en multiaxes
janosch
Pilote
Pilote
 
Messages: 245
Inscription: 25 Aoû 2014, 15:24
Nombre de vols: 20
Type de vols préférés: Balade
Localisation: CH

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar pou » 23 Juin 2016, 20:55

janosch a écrit:... ajoutons à ça des créneaux horaires hyper restrictifs dûs à la météo (pire, je fais les 150km A/R au terrain, pour arriver sur place et pas pouvoir voler...), et ça me fout le moral dans les chaussettes :(
je fais presque autant que toi pour aller sur le terrain car sur Paris c'est assez restrictif!!!!
je me suis inscrit sur windguru.cz c'est gratuit, j'ai rentré les différents terrains que je fréquente et je sais donc presque 10 jours à l'avance le temps qui fera par tranche de 4h, certes avec des ajustements à faire au fur et à mesure que les jours passent.
il y a aussi l'instructeur qui nous envoie un mail le matin ou à midi pour nous dire qu'il vient sur le terrain, ce qui veut dire qu'il a regardé la météo de près pour ne pas faire venir ses élèves pour rien
Maintenant, je dois me botter pour trouver des solutions : acheter une voiture (mais ici le stationnement est totalement prohibitif), déménager à la campagne :) ou alors j'avais pensé demander à mon instructeur si je peux laisser mon matos au hangar du terrain, de toute façon je ne volerai pas vraiment ailleurs, et ça me permet d'y aller en moto. Ouais! Je vais faire ça! :)
Il y a aussi la possibilité de louer un box et d'y mettre ton matériel ou comme louer un petit endroit chez un paysan ou milles autres possibilités, suffit d'y penser. Je vois que la localisation est CH, je pensais que l'on ne pouvait faire de l'ULM en Suisse donc j'en déduis que tu en fais dans un ou plusieurs pays limitrophes?
Au début je m'étais fait tout un film sur la liberté du paramoteur, les NAVs, aller voir la mer et revenir, je rêvais un peu :) Pour ça le multiaxes s'y prête mieux c'est certain. Et pour les NAVs hé bien ce sera en multi axes
Tu sais qu'il y a des gars qui ont traversé une grande partie de la France en paramoteur?
Mes pages paramoteur : http://93kf.alwaysdata.net/
Site généraliste : http://www.poussinb.hebergratuit.net
Et si le Thorium était l'avenir de l'homme et de nos machines?
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2795
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar marsouin » 23 Juin 2016, 21:26

la suisse est petite et à 75kms de rayon çà couvre un large territoire tu es sur qu'il n'existe pas des terrains plus près de chez toi?Tu parles du terrain ou tu as appris sans doute
quittes le nid s'il est trop loin ?
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2463
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 485
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar fanjo7 » 24 Juin 2016, 07:49

Le paramoteur est interdit en Suisse...
Fanjo
Avatar de l’utilisateur
fanjo7
Pilote
Pilote
 
Messages: 329
Inscription: 25 Aoû 2014, 16:41
Nombre de vols: 200
Type de vols préférés: Balade
GMP: Xrace Tiger
Voile(s): Adventure Smart 24
Localisation: Echenevex

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar marsouin » 24 Juin 2016, 22:34

oups
ben moi je déménage direct et problème réglé
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2463
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 485
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar diegodelavega » 27 Juin 2016, 09:38

:+1:
marsouin a écrit:oups
ben moi je déménage direct et problème réglé
Avatar de l’utilisateur
diegodelavega
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 480
Inscription: 11 Sep 2015, 17:10
Nombre de vols: 110
GMP: Kangook Bidalot Eole
Voile(s): Ozone SLALOM 21
Localisation: Gard

???

Messagepar parapoulpe » 27 Juin 2016, 10:05

???
parapoulpe
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 93
Inscription: 14 Sep 2015, 15:31
Nombre de vols: 0
Localisation: france

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar janosch » 08 Juil 2016, 10:43

Oui le paramoteur est interdit en Suisse, ça à la limite ça me dérange pas trop parce que j'habite à 5km de la frontière française et je vole en France.
Je loue un box pour mettre mon matos, mais il y a toujours la camionnette à louer. Hier soir par exemple je suis allé voler 20 minutes, je me suis tapé 176km, et ça m'a coûté 100.- de location de voiture (essence comprise). Ce que je veux dire c'est que, pour moi le paramot c'était pour voler sans les restrictions et sans me ruiner par rapport à l'avion, et que pour le moment c'est pas évident :mrgreen:
J'ai pas trop de bol non plus pour les terrains: le 74 dans mon coin y a quasiment pas de terrain plat, et s'il y en a ils sont en culture, ou alors avec plein de baraques autour... Mais je perds pas espoir, je me balade régulièrement en moto pour trouver le prochain déco...

@Pou :
Les mecs qui traversent la France en paramot ils le font en plusieurs semaines non? Parce que si on peut voler que de 6h à 9h et 18h à 20h... :mrgreen:
Le bon plan effectivement c'est trouver un agriculteur sympa qui te loue une place chez lui, ça permet de mieux négocier le déco aussi, c'est une très bonne idée ça...

Bon je suis motivé quand même hein, je suis en train de vendre ma jolie voiture pas pratique pour pouvoir acheter une vieille bouse pour pouvoir y mettre le GMP :)
janosch
Pilote
Pilote
 
Messages: 245
Inscription: 25 Aoû 2014, 15:24
Nombre de vols: 20
Type de vols préférés: Balade
Localisation: CH

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar janosch » 08 Juil 2016, 10:48

marsouin a écrit:la suisse est petite et à 75kms de rayon çà couvre un large territoire tu es sur qu'il n'existe pas des terrains plus près de chez toi?Tu parles du terrain ou tu as appris sans doute
quittes le nid s'il est trop loin ?


Il y a un terrain ULM à 40 minutes, mais on m'a dit "pas de paramoteurs, les voisins aiment pas"...
Sinon pas d'autres terrains à ce que je sache... :( Et puis, trop de maisons partout, et des gens qui se plaignent dès qu'une mouche pète, une belle CTR, que du bonheur :)
janosch
Pilote
Pilote
 
Messages: 245
Inscription: 25 Aoû 2014, 15:24
Nombre de vols: 20
Type de vols préférés: Balade
Localisation: CH

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar pou » 08 Juil 2016, 13:02

janosch a écrit:Il y a un terrain ULM à 40 minutes, mais on m'a dit "pas de paramoteurs, les voisins aiment pas"...
Sinon pas d'autres terrains à ce que je sache... :( Et puis, trop de maisons partout, et des gens qui se plaignent dès qu'une mouche pète, une belle CTR, que du bonheur :)
.......pour les certifiés!!!!! je vous plains
Mes pages paramoteur : http://93kf.alwaysdata.net/
Site généraliste : http://www.poussinb.hebergratuit.net
Et si le Thorium était l'avenir de l'homme et de nos machines?
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2795
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar Ted » 25 Juil 2016, 06:30

L'été est là et voler en journée est aussi tout à fait faisable en paramoteur et permet des vols plus économiques en profitant des ascendances thermiques. Évidement si le calme des vols matinaux et du soir sont permettent des vols très laminaires et agréables, il peut être aussi intéressant d'augmenter progressivement son domaine de vol sur des plages horaires qui mettent en présence de petits thermiques. Pas besoin non plus de voler à 15h00 de l'après midi mais tenter un stage parapente par exemple apporte beaucoup de finesse dans le ressenti de la masse d'air. Par ailleurs une remise en question des connaissances et de la compréhension des effets des thermiques ou rafales de face et les décrochages sont la clé d'un pilotage en sécurité et de vos limites en terme de pilotage et de facteurs humains.
Enfin, mettre toute ça confiance dans son matériel ne doit pas vous faire oublier que du petit paramoteur même avec son aile réflex et son 250 cc au gros porteur de l'aviation commerciale, l'aérodynamique et la mécanique de vol sont des phénomènes identiques pour tous ce qui volent.
Je vole dans le VAR entre soleil et mistral.

TED
Ted
Sur le terrain
Sur le terrain
 
Messages: 4
Inscription: 05 Juin 2016, 10:23
Nombre de vols: 200
Type de vols préférés: Instructeur
GMP: SKY engines
Voile(s): Air DESIGNS
Localisation: SIGNES

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar Stenn » 25 Juil 2016, 10:22

Ted a écrit:... un stage parapente par exemple apporte beaucoup de finesse dans le ressenti de la masse d'air. Par ailleurs une remise en question des connaissances et de la compréhension des effets des thermiques ou rafales de face et les décrochages sont la clé d'un pilotage en sécurité et de vos limites en terme de pilotage et de facteurs humains.

:+1:

On constate que les paramotoristes qui sont passés par - ou qui pratiquent- le parapente sont généralement, plus à l'aise dans des conditions météo plus "tendues", et tout aussi responsables !

C'est pour ca qu'en septembre, je fais un stage de perf parapente à l'Envol.

J'espère que la Mto sera au RV.
Quand on sait c'qu'on sait et qu'on voit c'qu'on voit... on a bien raison de penser c'qu'on pense...
Avatar de l’utilisateur
Stenn
Pilote
Pilote
 
Messages: 314
Inscription: 22 Déc 2014, 09:52
Nombre de vols: 400
Type de vols préférés: Balade
GMP: Simonini Mini 2
Voile(s): NucléonXX
Localisation: Val d'Oise

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar lolos35 » 28 Juil 2016, 08:32

Salut janosh,
Pas facile ta situation, entre montagne, moyens de locomotion, manque d'expérience.
Pour moi c'est à peu près le contraire (champs décollables à 15 min de chez moi et en plaine).
Par contre ma contrainte c'est de composer avec ma vie de famille (3 jeunes filles et une maman qui travaille autant que moi)
Je vais parler un tout petit peu de mon expérience pour revenir à ton sujet.
Il y a 2 jours, j'ai fait un beau vol de 1h30 et me suis posé à 10h00, heure où les thermiques commençaient à bien secouer (en tous cas pour moi).
Néanmoins, j'ai tellement aimé ressentir la puissance de la masse d'air que j'avais une énorme envie d'y retourner (malgré l'estomac un peu retourné).
Dès le soir, je me suis replongé dans le livre "le vol en thermique" de Burkhard Martens qui est une mine de renseignements pour voler en thermique. Je sais que je n'ai pas le niveau pour voler en conditions fortes mais je suis décidé à progresser dans ce domaine.
Comme tu n'as pas l'air d'avoir trop froid aux yeux, je pense tout à fait faisable de prendre les mesures de ce style de vol d'autant plus avec une voile "safe". Comme certains l'ont dit le must étant de faire des stages SIV. Déjà en ce qu me concerne, ma petite expérience en thermique me donne déjà beaucoup confiance en mon matériel qui ne bronche pas, conformément au niveau de la voile. Je compte progressivement voler plus tôt le soir et un tout petit peu plus tard le matin, histoire d'y aller progressivement.
Alors si tu es motivé, tu vas peut être carrément prendre ton pied dans les thermiques et progresser rapidement, mais ça ça dépend de chacun.
Pour ma part, je redécouvre à chaque expérience thermique une vraie affinité avec les éléments, chose qui est d'ailleurs déjà vraie au sol.
Mais il ne faut pas brûler les étapes, j'ai peut-être l'air un peu trop emballé comme ça mais après les vols en (petits) thermiques, je fais une "retrospection" pour analyser si j'ai pris des risques, si j'ai compris tout ce qui se passait autour de moi, au sol, quelle étape supplémentaire je pourrais franchir lors du vol suivant, bref tirer un max d'expérience de mes vols pas assez nombreux à mon gout.
Je te souhaite bon courage pour trouver une solution viable à ton problème de terrain et de locomotion. Mais comme l'a très bien fait comprendre Pou, une fois en l'air, on a une liberté en paramoteur que beaucoup d'autres aéronefs n'ont pas, y compris les parapentistes.
Tiens nous informés de ta réflexion.
Bons vols à tous.
lolos35
Volant régulier
Volant régulier
 
Messages: 117
Inscription: 21 Avr 2012, 10:04
Nombre de vols: 70
Type de vols préférés: Balade
GMP: R3E
Voile(s): Moscito
Localisation: Mordelles

Re: Voler en été en pleine journée

Messagepar marsouin » 28 Juil 2016, 22:30

as tu trouvé des soluces janosch
bons vols à toi
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2463
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 485
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

PrécédenteSuivante

Retourner vers Pilotage de base

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité