Quand ça bouge

Tout ce qui est lié au déco, attéro, vol palier.. bref du 'classique'.

Quand ça bouge

Messagepar mikado » 15 Juil 2016, 08:33

Quand ça bouge en vol (qu'importe la raison), vous pilotez ou vous attendez (façon de parler) que ça passe?
mikado
Sur le déco
Sur le déco
 
Messages: 33
Inscription: 09 Juil 2016, 09:04
Nombre de vols: 70
Type de vols préférés: Balade
GMP: macfly 130
Voile(s): ITV dolpo 3
Localisation: roanne

Re: Quand ça bouge

Messagepar Alpha » 15 Juil 2016, 09:47

Quand ça bouge en vol loin du sol, commence par calmer la voile avec un peu de frein, ensuite, tu peux essayer de contrer les quelques plus gros mouvements (Et seulement ceux-la) par des actions franches et rapides sans chercher à annuler toute l'amplitude des gros mouvements afin de ne pas être en sur pilotage et conserver de la vitesse. Le but est simplement de limiter les trop fortes amplitudes des quelques plus gros mouvements de la voile. Si les mouvements s'amplifient, c'est que ton geste n'est pas bon, garde alors seulement un peu de frein et reste actif uniquement sur les gros shoots avant.

Dans tous les cas, une voile est faite pour voler et s'ouvrir. Au moindre doute, tu lèves les mains et tu les gardes levées. Il est toujours (Sauf près du sol, ...) préférable de lever les mains dans les poulies pour donner une chance à ta voile de retrouver un vol normal.

Important aussi, la respiration et l'action. Si ça va pas, respire profondément et calmement. Pense à ton cap et concentre toi sur ton but, par exemple une zone moins turbulente. Donc ton but peut être simplement d'aller voir plus loin si les conditions sont meilleurs. Décide où aller et respire ?

Et si tu te retrouves en spirale (Suite à un demi fermeture de voile, ....), ta priorité sera de garder ton cap, tu lèves la main intérieure à la spirale et tu contres efficacement mais sans excès avec ton poids et la main extérieure à la spirale. Si cette action est faite dès le début d'un changement de direction non souhaité, tu auras alors simplement conservé ton cap en attendant que ta voile se stabilise.

Pour s'en convaincre, il suffit de regarder "miracle dans le ciel", une vidéo qui retrace un fait réel durant lequel une personne est tombée inconsciente sous sa voile de compétition. Sans action du pilote et malgré des conditions plus que scabreuses, la voile a fini par poser toute seule son pilote.
Alpha
Volant amateur
Volant amateur
 
Messages: 53
Inscription: 28 Sep 2015, 19:50
Nombre de vols: 100
Type de vols préférés: Balade
GMP: Miniplane
Voile(s): Parapente
Localisation: 63

Re: Quand ça bouge

Messagepar mikado » 15 Juil 2016, 10:53

Vaut-il mieux préserver les gaz ou se mettre au ralentit?
Lorsque que ça bouge, si je mets gaz à fond pour prendre de l'altitude, celà a t'il une incidence sur la qualité du vol (sur la sécurité)?
mikado
Sur le déco
Sur le déco
 
Messages: 33
Inscription: 09 Juil 2016, 09:04
Nombre de vols: 70
Type de vols préférés: Balade
GMP: macfly 130
Voile(s): ITV dolpo 3
Localisation: roanne

Re: Quand ça bouge

Messagepar Alpha » 15 Juil 2016, 11:52

Quand tu mets les gaz à fond, tu augmentes la charge artificiellement, donc ton aile est plus solide mais en cas d'incident les réactions seront aussi plus vives.
Avec les gaz à fond, l'incidence de l'aile augmente et se rapproche du point du décrochage, donc attention aux actions aux commandes qui pourraient accentuer le phénomène.

Pour moi, la bonne attitude c'est la modération, donc pas les gaz à fond mais plutôt un palier, une montée raisonnable, une descente modérée ou aucun gaz. Au moins il y a d'énergies en action, au moins les réactions seront vives.

La modération, c'est aussi, accélérer et ralentir le moteur en douceur pour limiter les effets induits par les changements rapides de régimes de rotation de l'hélice.
Alpha
Volant amateur
Volant amateur
 
Messages: 53
Inscription: 28 Sep 2015, 19:50
Nombre de vols: 100
Type de vols préférés: Balade
GMP: Miniplane
Voile(s): Parapente
Localisation: 63

Re: Quand ça bouge

Messagepar Julien_de_Brumath » 15 Juil 2016, 17:30

:+1: Alpha pour la partie "pilotage de l'aile".

A titre perso, je suis pas convaincu que "le moteur à faible régime améliore la stabilité". Je préfère réduire les gaz pour laisser l'aile dans sa configuration la plus "normale".
Mais les deux attitudes se tiennent.

A plus,

Julien
Avatar de l’utilisateur
Julien_de_Brumath
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 701
Inscription: 19 Jan 2014, 09:18
Nombre de vols: 901
Type de vols préférés: Balade
GMP: Thor100
Voile(s): Reaction
Localisation: Strasbourg

Re: Quand ça bouge

Messagepar youcoulélé56 » 15 Juil 2016, 18:09

Bonjour
Pour moi ! un impératif :!: quand ça bouge c'est la queue entre les jambes :oops:
Et quand ça bouge y'a vraiment pas grand monde en l'air ;)
Pour moi perso , une toute petite tension sur les freins pour ressentir la masse d'air et tu corrige sans arrêt ! avec des PETITES actions sur les freins , et pis pas de 360 pas de radada et je reste haut ! et pis j'aime pas quand ça bouge une fois je suis tombé au moment ou y fallait pas , ça bougeait énormément j'avais pas le temps de corriger l'aile partie devant moi :o qu'elle était déjà partie derrière et pareil pour la gauche et droite :oops:
Donc je vole quand c'est calme c'est bien plus agréable :!:
Avatar de l’utilisateur
youcoulélé56
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 628
Inscription: 20 Avr 2012, 20:47
Nombre de vols: 0
GMP: pap
Voile(s): synthésis
Localisation: morbihan

Re: Quand ça bouge

Messagepar gericoptere » 15 Juil 2016, 20:44

et pis pas de 360 pas de radada et je reste haut


:+1:

... faut pas non plus faire un drame, en fait à chaque fois qu'on a envie de se poser parce qu'on ne se fait plus plaisir, faut se forcer à voler pendant encore une dizaine de minutes.
On s'habitue petit à petit, on apprend à comprendre les réactions de son ailes suivant les aérologies A force on apprécie de voler quand ce n'est pas un air d'huile.
brevet mono 1993 biplace 2008....

Il n'y a pas de bons pilotes, que des vieux pilotes ... et comme je ne suis pas bon, je vais essayer de vieillir !
Avatar de l’utilisateur
gericoptere
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2055
Inscription: 23 Avr 2012, 20:54
Nombre de vols: 0
GMP: polini
Voile(s): Hadron
Localisation: Elsaß-Lothringen

Re: Quand ça bouge

Messagepar gilux » 15 Juil 2016, 22:49

Oui mais comment sait on la limite a ne pas depasser?

J ai un pot qui fais de la moto, il fait des roues arrières sur des kilometres, je lui ai demandé comment il faisait, il m a repondu, tu leves la roue avant jusqu a que tu tombes et comme ca la prochaine fois tu sais ou t arrêter.

Pour le paramoteur, si tu vas trop loin , t es mort. Ou il y a une autre solution?
Avatar de l’utilisateur
gilux
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 559
Inscription: 16 Déc 2014, 12:55
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: g force /moster
Voile(s): fusion 26
Localisation: 12

Re: Quand ça bouge

Messagepar pou » 16 Juil 2016, 08:32

gilux a écrit:Oui mais comment sait on la limite a ne pas depasser?
J ai un pote qui fais de la moto, il fait des roues arrières sur des kilometres, je lui ai demandé comment il faisait, il m a repondu, tu leves la roue avant jusqu a que tu tombes et comme ca la prochaine fois tu sais ou t arrêter.
Pour le paramoteur, si tu vas trop loin , t es mort. Ou il y a une autre solution?
Voler haut (très haut) dans la tabasse volontairement et le jour ou tu mets beaucoup de temps pour rattraper tu as toujours de l'eau sous la quille et tu sais que là c'est la limite.
De quoi ça se nomme un SIV?
Ah merde je suis toujours en retard d'un métro!
Mes pages paramoteur : http://93kf.alwaysdata.net/
Site généraliste : http://www.poussinb.hebergratuit.net
Et si le Thorium était l'avenir de l'homme et de nos machines?
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 3048
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Quand ça bouge

Messagepar Thierry08 » 21 Juil 2016, 20:57

Salut!
Bon allez, je la ramène moi aussi un peu sur le sujet. C'est vrai que parfois les conditions peuvent évoluer et que ça se mette à bouger. Il arrive aussi que ce soit simplement dans une certaine zone. Perso, dans ce cas je recherche une zone plus tranquille tout en réfléchissant à ce qui se passe. Dans l'ensemble j'applique ce que je viens de lire au-dessus pour me déplacer, peu de gaz et pas de commandes brutales ou de grandes amplitude. Si je juge que c'est passager et même s'il faut voler encore une demi-heure pour attendre alors je prends de l'altitude, de toute façon c'est souvent plus calme un niveau ou deux plus haut. Donc changer de zone tout en montant sans trop de gaz. Et si je juge que le phénomène risque de s'amplifier alors je recherche une zone tranquille pour atterrir, dussé-je faire quelques centaines de mètres à pied. Mais il est vrai aussi qu'il faut chercher à s'habituer au "dur", en sécurité. Respirer, réfléchir, calmer... Tout cela a été bien dit au-dessus.
Thierry08
Volant amateur
Volant amateur
 
Messages: 78
Inscription: 24 Aoû 2012, 20:38
Nombre de vols: 500
Type de vols préférés: Balade
GMP: Char Airfer Diamond
Voile(s): Bulldog
Localisation: SORBON08300

Re: Quand ça bouge

Messagepar pou » 21 Juil 2016, 21:04

youcoulélé56 a écrit:Bonjour
Pour moi ! un impératif :!: quand ça bouge c'est la queue entre les jambes :oops:
Obsédé va!
Mes pages paramoteur : http://93kf.alwaysdata.net/
Site généraliste : http://www.poussinb.hebergratuit.net
Et si le Thorium était l'avenir de l'homme et de nos machines?
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 3048
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: Quand ça bouge

Messagepar marsouin » 21 Juil 2016, 21:35

oui d'excellentes interventions (alfa youcou) sur ce post je rajouterais voler à son niveau et vouloir progresser donc à la fois rester humble mais tester progressivement
ses limites je ne pense pas qu'on puisse "faire du paramoteur" en sécu sans 2 conditions : voler intensivement et vouloir progresser (se remettre en question)
celui qui fait 10 vols par an se met en danger à mon avis
brevet Mars 2014 /qualif biplace Mars 2015
Avatar de l’utilisateur
marsouin
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2499
Inscription: 01 Mai 2013, 22:09
Nombre de vols: 496
Type de vols préférés: Balade
GMP: chariot kx1 +thor250
Voile(s): revo2/bulldog38
Localisation: 50/23

Re: Quand ça bouge

Messagepar bluetail » 17 Aoû 2016, 13:38

Salut,
Evites le "bras haut", garder un peu de frein sert à calmer un peu la voile mais surtout à avoir du ressenti dans les commandes.
Un stage de libre pour aller taquiner quelques thermiques peut aussi beaucoup aider à démystifier les turbulences et les réactions de ton aile.
du gonflage dans du vent turbulent également.
Bon vol
bluetail
Pilote
Pilote
 
Messages: 155
Inscription: 16 Jan 2014, 18:43
Nombre de vols: 0
GMP: Ultra 130
Localisation: Monde

Re: Quand ça bouge

Messagepar david25 » 01 Nov 2017, 06:04

je reviens sur ce post, je sors de stage avec pascal vallée, et le vendredi ça bougeait pour moi, et comme quasi tout le monde, je gardait un peu de frein pour tenir ma voile. :D
donc d'après lui c'est une aberration, il m'a expliquer qu'avant oui avec les anciennes voiles on tenaient tous plus ou moins aux freins.
maintenant il faut voler en laissant voler la voile, car plus tu vas vite, moins ta voile bouge.:
si tu tiens ta voile, mine de rien tu vol moins vite, donc au lieux de voler a 40, tu vol a 30 en tenant ta voile, et si tu prend une rafale à 20 tu as 2/3 de ta vitesse de rafale, alors que bras haut tu as seulement la moitie de ta vitesse, donc ça bouge moins.
je sais pas si j'ai été bien clair :lol:
"Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre"
Avatar de l’utilisateur
david25
Pilote
Pilote
 
Messages: 286
Inscription: 24 Déc 2012, 18:15
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: VT quattro
Voile(s): bi-shuttle 2
Localisation: franche comté

Re: Quand ça bouge

Messagepar pou » 01 Nov 2017, 08:37

david25 a écrit:.........donc au lieux de voler a 40, tu vol a 30 en tenant ta voile, et si tu prend une rafale à 20 tu as 2/3 de ta vitesse de rafale, alors que bras haut tu as seulement la moitie de ta vitesse, donc ça bouge moins.
je sais pas si j'ai été bien clair :lol:
Ce que je retiens de ton stage c'est le fait de ne plus tenir en tension la voile contrairement à ce qui m'a été enseigné, pour les voiles récentes, un peu comme les batteries que l'on ne fait plus chauffer avant de tirer sur le démarreur comme il y a 50 ans.

Quant aux calculs........ben......tu as.... hum....pour moi.....été clair ......enfin .....un peu.... ;-)
Mes pages paramoteur : http://93kf.alwaysdata.net/
Site généraliste : http://www.poussinb.hebergratuit.net
Et si le Thorium était l'avenir de l'homme et de nos machines?
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 3048
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 0
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Suivante

Retourner vers Pilotage de base

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité