REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Vous trouverez aussi l'annuaire des écoles

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar Pegase ULM » 08 Aoû 2022, 02:41

pou a écrit:
lolo_pendul a écrit:les questions sur les niveaux de vol avec la cap et la dérive pour des pilotes ulm... décryptage d'un metar ou d'un taf avec les moyens actuels on s'en tape un peu non ? etc, etc etc


euh pas tout à fait pour la nav car combien de pilotes ne sortent pas de leur bocal par peur de ne pas savoir faire ?
../... combien d'écoles poursuivent leurs enseignements en faisant de la nav, de la fréquentation d'un aérodrome contrôlé afin de perfectionner la radio qui permettrait à encore plus de pilotes d'oser naviguer etc,


Effectivement les méthodes du manuel pour calculer la dérive sont pas très claires.
Perso j'ai repris ça avec une règle Cras, une équerre, et hop comme pour le bateau dans le courant.
C'est indispensable quand tu fais 100km en paramot (aller simple) sans GPS, sinon tu n'arrives pas à bon port.
Aujourd'hui... 2 GPS et vole ma poule. Mais faut quand même savoir calculer l'essence avec le vent.

Le metar et le taf, terminus. D'abord c'est pas précis, zone géographique trop vaste, et puis avec Windy et météoparapente (le sommet de l'art en matière de prev du vent et en 3D... Force, altitude, heure, localisation, la totale)

Reste la radio ! Quand je vois que la ffplum donne une fréquence vol-libre pour les paramoteurs à Blois, tout semble dit... Donc tu oublies les AD contrôlés, à moins d'être en chariot avec une radio FIXE installée à bord.
Alors on pourrait se dire allez hop un brevet théorique simplifié paramot ?
Pas du tout d'accord, rien que lire une carte est très important, voir la discussion récente sur les Alpes.
Le résumé "on peut voler partout dans les Alpes" quelle misère, quid des ZRT, les R30 A, B, C du mont Blanc ??? et plein d'autres R.
Ensuite comment voler en montagne en paramot quand tu dois être 1000 ou 3300ft du relief et que tu n'as pas de radio adaptée ?

Puis le théo paramot, que j'ai passé en premier, m'a servi pour le pendul et le 3x aussi. Pas besoin de le repasser. Super.
Par contre c'est pas apprenant une liste de question/réponse +/- par coeur qu'on comprend ce que l'on fait sur le terrain et en l'air.

Je ne porte pas la ffplum dans le coeur, bien au contraire, et je n'en fais plus partie.
Pour ce qui est d'améliorer le théorique, cela ne devrait pas être difficile de faire bien mieux !!
Alors voyons ce qu'ils vont nous pondre comme oeuf, car tout dépendra des "spécialistes" qu'ils nommeront.
Est ce que ce sera Monsieur-je-me-prend-la-tete-à-corriger-l'altimetre en-fonction-l'altitude-pression ? ou bien est ce qu'on ira vers des questions qui supposeront que les instruments sont exacts ?
Je ne m'avancerais pas à préjuger, je dis simplement qu'il est facile de faire un questionnaire logique et non tordu, donc utile. La suite nous dira !!
Si toutes les questions étaient bien pensées, on pourrait également demander d'avoir 90% de bonnes réponses, au lieu de 75%.... une passoire.
Pegase ULM
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 445
Inscription: 26 Déc 2021, 00:17
Nombre de vols: 500
GMP: Thor 250
Localisation: Mayenne

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar pou » 08 Aoû 2022, 08:10

Joe31 a écrit:Tout à fait d’accord avec toi lolo-pendul
Le brevet ne devait être que les règles de l’air pas les cap et dérives etc ni toutes les questions sur les assîtes facteur de charge etc
Alors on en vient à ce qu'était le brevet pilote 1° et 2° degré
le premier permettait de voler seul, d'avoir un rayon d'action plus grand que le tour de piste de préparer les nav les pénétrations dans les les differents espaces et d'avoir le brevet radio
Quand tout cela était acquis Perfectionnement en dehors de cette première zone avec un instructeur et validation des acquis avec autoristion de voler sans limite de distance c'est à dire le 2° degré.

Doit on faire la même chose avec le paramoteur?
je pense que oui mais sans obligation du 2° degré ceux qui veulent voler avec leur copains dans leur coin avec un un acquis et une validation de l'instructeur (connaissance des RTBA et Zones proches R D et autres) pourquoi pas ?

Pas de radio vol dans un espace connu et connaissances sanctionnées par autorisation

Re pourquoi pas
======================
https://fr.wiktionary.org/wiki/intrication
Le paramoteur c'est comme le modélisme tu voles, tu testes tu améliores, tu répares, tu revoles tout ça dans l'ordre que tu veux !!!!
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2345
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 30
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar Pegase ULM » 08 Aoû 2022, 13:15

Joe31 il a quand même écrit ”pas toutes ces questions sur les assiettes et facteur de charge”
Ah ? Rien a faire de ça en paramot, où tu prends 4g vite fait ??
Par contre lacune du manuel : où est il ecrit qu’un decrochage en paramoteur c’est cimetière probable ?

Brevet niv1 et niv2 existent toujours en planneur aussi (lâché campagne) et en avion.

L’appliquer au paramot seulement serait dommage, ce sont les classes 2,3,4 qui en auraient le plus besoin en réalité.
Bref il le faudrait pour tous, mais ca implique de repasser une seconde fois un theorique incluant les notions plus poussées.
On voit déjà ça avec la qualif radio sur les Ad Ifr, les altiports, et certains voudraient l’ajouter aux altisurfaces.

Tout çà pour ne pas avoir a comprendre ce qui figure au manuel actuel ??
C’est quand même plus simple de potasser un peu plutôt que d’avoir d’un exam comme un gosse qui cherche comment il va faire pour trichoter un max au lieu de l avoir a la régulière.
Et surtout si les questions sont reformulees normalement !
Et pas a la tordue. Ca c’est incontournable on est ok la dessus.
Pegase ULM
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 445
Inscription: 26 Déc 2021, 00:17
Nombre de vols: 500
GMP: Thor 250
Localisation: Mayenne

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar pou » 08 Aoû 2022, 15:00

Pegase ULM a écrit:Tout çà pour ne pas avoir a comprendre ce qui figure au manuel actuel ??

Je pense qu'avec la fougue et la fatigue de ton aller retour tu n'as pas relu correctement cette phrase
C’est quand même plus simple de potasser un peu plutôt que d’avoir d’un exam comme un gosse qui cherche comment il va faire pour trichoter un max au lieu de l avoir a la régulière.

Il me semble que les examens que j'ai eu lors de ma scolarité n'avaient PAS cette forme de question disons le : sournoise
Il était plus facile de potasser et de pouvoir répondre à des questions simples qui permettaient de faire ressortir par les élèves ce qu'ils avaient appris sans savoir quelles seraient le type de questions

Aujourd'hui des personnes reconnues pour leurs qualités sont appelées à créer des questions et celles ci sont empreintes de leurs connaissances (qu'elles soient théoriques ou pratiques) bien supérieures à celle des candidats
Leurs désirs d'une sélection plus ou moins sérieuse leurs font peut être oublier que l'espace peut être partager par des pilotes qui n'ont pas fait l'ENAC et ce dans le respect des règles existantes

Par dessus cela, une couche de sentiments toute personnelle de ce que doit être un pilote de paramoteur qui vole à 50km/h se mélange à celle concernant des pilotes ULM pouvant voler quasi à 300Km/h ayant un engin qui prend énormément d'attentions telles que hélice à pas variable, train rentrant, tableau de bord d'un Boeing et qui demandent à pouvoir voler dans des espaces où se côtoient des engins de tonnage et vitesse différents

Doit on se diriger vers un brevet concernant le paramoteur complètement diffèrent des autres classes puisque le type de vol de cette classe est exceptionnelle par rapport à toutes autres ?
à moins comme tu dis

......Et surtout si les questions sont reformulees normalement !
Et pas a la tordue. Ca c’est incontournable on est ok la dessus.[/quote]


Je voudrais ajouter : en 1993 j'ai passé ma licence de Radio Amateur ( F1SQG), c'était sur minitel dans les services de l'état et non pas dans les locaux d'une fédération de radio Amateur telle que le REF .

Il n'y avait pas de possibilité de connaitre les questions passées sauf quelques une et donc il a fallu faire un choix dans les rubriques pour passer rapidement sur des questions qui avaient peu de chance de sortir .

Le choix des questions ULM est autre que leurs formulations tordues dues à leurs auteurs, elles devraient être retenues pour leur pertinence dans la réalité des vols

Pourquoi ne pas mettre le poids sur les questions de mécaniques de vol (joé 31 c'est vraiment important ) de réglementation, de sécurité au sol et en l'air, de savoir lire les prévisions météo simples délivrées en clair par les services officiels et pas mettre des questions sur des cartes météo destinées à des vols internationaux, ou des questions sur la couleur des feux de position d'aéronef la nuit alors que cela est interdit pour les ULM de voler la nuit

La branche PPL et ULM théorique ont un tronc commun mais pas mélanger ce qui est pour la classe 1 et ce qui est pour "les vrais pilotes" dixit des pilotes qui viennent de l'aviation CDN et sont content de pouvoir continuer à voler en ULM et qui tirent de plus par le biais de leurs fédérations l'ULM vers la classe des certifiés avec toutes les possibilités de vols et d'emport tout en gardant la liberté de L'ULM

J'ai un peu disserté, le vol d'un paramoteur n'a rien à voir avec les autres vols mais notre fédération semble ne pas le comprendre
======================
https://fr.wiktionary.org/wiki/intrication
Le paramoteur c'est comme le modélisme tu voles, tu testes tu améliores, tu répares, tu revoles tout ça dans l'ordre que tu veux !!!!
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2345
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 30
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar Pegase ULM » 08 Aoû 2022, 15:32

pou a écrit:J'ai un peu disserté, le vol d'un paramoteur n'a rien à voir avec les autres vols mais notre fédération semble ne pas le comprendre

Oui et non, regarde la frequence annoncée a Blois pour les paramots...?
Et la fédé s’occupe depuis tres peu des brevets, ce qui est dans les questionnaires actuels n’est pas encore de son fait (disons pas totalement) laisse lui le temps de les refaire et on verra.

Pour le reste ne fait pas trop de suppositions. Paimpol c’etait 230km aller et 230 retour depuis ma base. Je suis resté 5 jours pour des vols locaux et baignade l’apres midi alors que la france était en canicule :-) le bon plan quoi...

Quand je bouge, et j’ai aussi bougé en paramot, Tranche sur mer, Alpes, Bretagne, je n’ai pas envie de me retrouver avec limitations à la noix because considéré comme un sous pilote.

Là où le bas blesse c’est sans doute qu’il n’y pas assez (ou personne) pour donner des cours théoriques digne de ce nom.
Ce qui fait que beaucoup se retrouvent seul devant le manuel, internet et compagnie, là où il faudrait un interloccuteur en face pour pouvoir expliquer ce que l’eleve comprend pas.

Après il faut peut être admettre que tout le monde peut pas devenir pilote.
Que dirais tu si je demandais une simplification du système parce que je veux piloter un airbus et que c’est trop compliqué pour moi leur système , alors je veux qu’ils baissent les exigeances.
Maintenant fait le parallèle avec un aspirant paramot qui veut que ce soit plus simple parce qu’il a du mal comprendre.
Et bennnn il faut apprendre... c’est la vie.
Sur le fond on est d’accord, ca vient par la pratique ET par l’apprentissage theorique au long terme.
C’est a force d’etudier qu’on comprend.
Quand on comprend pas une zone de la carte, on y va pas !!
Pegase ULM
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 445
Inscription: 26 Déc 2021, 00:17
Nombre de vols: 500
GMP: Thor 250
Localisation: Mayenne

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar pou » 08 Aoû 2022, 20:46

Pegase ULM a écrit:Quand on comprend pas une zone de la carte, on y va pas !!
mais on peut demander nul ne peut tout connaitre surtout au début de sa carrière Joe31 a demandé et toi qui sait tu as répondu après je ne suis pas allé voir la carte pour savoir qui fait erreur ou si sur la carte le doute peut être permis
======================
https://fr.wiktionary.org/wiki/intrication
Le paramoteur c'est comme le modélisme tu voles, tu testes tu améliores, tu répares, tu revoles tout ça dans l'ordre que tu veux !!!!
Avatar de l’utilisateur
pou
Fou volant
Fou volant
 
Messages: 2345
Inscription: 28 Aoû 2015, 15:24
Nombre de vols: 30
Type de vols préférés: Balade
GMP: Moster 185
Voile(s): Boxer L
Localisation: RP /Sardaigne

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar Mini-Boy » 08 Aoû 2022, 20:51

Le paramoteur c'est un peu la classe à part de l'ULM ... (je mets de coté les ballons dirigeables ...).

On décolle de n'importe où, n'importe comment (tout en restant facilement en règle) ... ce qui n'est pas le cas des autres classes d'ulm.
On transporte rien, pas de place pour un transpondeur et la radio aéro c'est pas beaucoup mieux (sans parler du prix).

Niveau nav ... avec une moyenne de 40-60km/h on reste loin des vitesses des multi et pendulaire volant à 90-100km/h minimum, autant dire qu'on a pas le même bocal, pas les mêmes prétentions, pas le même désir ?

Je viens de regarder une série de vidéo sur l'histoire de l'ULM de Christophe Guyon :
https://www.youtube.com/watch?v=mKI3ZeH ... Uu_XyK_-I1

Si je devais faire un parallèle je dirais qu'on est un peu resté bloqué à l'époque des débuts de l'ULM tels que retranscrit dans ces vidéos (la bonne franquette, l'aventure, pas de vitesse ... le vol libre mais motorisé).
Non pas qu'on est pas évolué mais notre façon de voler et notre vitesse ne nous permets pas de nous "intégrer" ou "se fondre" dans les autres classes de façon transparente.
Et faut dire que par rapport au début, les autres classes ont bcp évolué ... il existe quand même des multi possédant les 2 certifications (aviation générale ou ulm (à part sur le papier ca reste les même machines).

Et je pense que c'est là que se joue l'affaire.
On chérie notre liberté de voler à notre façon et on se maintenant à l'écart des autres classes (pour les raisons évoqué plus haut).
Les bases ULM accueillant les paramoteurs ne sont pas si nombreuses (sur certaines nous sommes simplement interdits) et la cohabitation est parfois délicate (2 bandes de fréquences radios différentes entre autres histoires de tours de pistes et de posé face au vent souvent travers piste).
Dès lors le paramotoristes se demande à quoi peut donc bien lui servir toutes ces règles de tours de piste, de niveau de vol et autre choses bien éloigné de notre pratique ... je suis en partie du même avis.

Faut-il pour autant avoir un théorique spécifique ... je ne pense pas ... nous sommes un ULM, nous devons avoir le théorique ULM, nous partageons le même espaces nous devons connaitre les même règles (tiens d'ailleurs c'est pas le cas des charrettes sans permis sur la routes...).
En revanche repasser le théorique ULM passé un certain temps si on passe sur une autre classe ne serait pas déconnant (comme le code en fait).
Après l'enseignement du théorique c'est une autre affaire ... personnellement ... je ne m'en souvient pas beaucoup (et mon BIA qui date de 17ans c'est pas beaucoup mieux).
SDVFR m'aide pour savoir où je peux voler, je ne survole aucune ville ou village c'est pas mal à mon niveau.
Avatar de l’utilisateur
Mini-Boy
Pilote
Pilote
 
Messages: 142
Inscription: 02 Mai 2012, 14:05
Localisation: A coté de La Rochelle
Nombre de vols: 0
GMP: Macfly Thor202
Voile(s): Flexway 21
Localisation: La Rochelle

Re: REX du Brevet théorique + ce qui va changer

Messagepar Pegase ULM » 08 Aoû 2022, 21:50

pou a écrit:
Pegase ULM a écrit:Quand on comprend pas une zone de la carte, on y va pas !!
mais on peut demander nul ne peut tout connaitre surtout au début de sa carrière Joe31 a demandé et toi qui sait tu as répondu après je ne suis pas allé voir la carte pour savoir qui fait erreur ou si sur la carte le doute peut être permis

J’ai jamais dit le contraire et je crois que tu glisses un peu trop vite dans ta lecture.
Effectivement j’ai repondu a la question de Marchello : Zone E.
J’aurais du m’arreter là.

Quand ci dessus je dis que si on comprend pas une zone de la carte on y va pas, je parle en général et pas du tout concernant la question initiale.Je parle pour un breveté si tu preferes, y compris moi. Quand j’ai un doute je demande... et souvent les instructeurs ne savent pas eux même.
Pour la petite histoire il y a 2 ans au Havre c'est un commandant de bord d'Airbus qui m'a répondu il était dans le secteur et faisait du planeur. Il a eu besoin de réfléchir aussi et est revenu me voir une seconde fois quand il avait trouvé la réponse.
La question portait sur une ZRT hors horaires d'activité, donc classée G de facto et pénétrable contrairement à ce que laissait croire la carte au premier abord. On était d’accord tous les deux et les instruc planneur n’étaient pas sûr d’eux... comme quoi.
Chez nous la devise c'est que celui qui ne demande pas reste bête.
Je suis donc allé m'y poser pour ma plus grande satisfaction !
Pegase ULM
Pilote confirmé
Pilote confirmé
 
Messages: 445
Inscription: 26 Déc 2021, 00:17
Nombre de vols: 500
GMP: Thor 250
Localisation: Mayenne

Précédente

Retourner vers Apprentissage / Formation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités